Les vidéos truquées combattues par Facebook

Illustration d'un Deep Fake par Facebook

A l’heure où les vidéos peuvent être truquées de façon ultra réaliste – ce que l’on appelle les Deep Fakes – en utilisant l’intelligence artificielle, les géants des technologies se mobilisent afin de trouver des contrefeux. Facebook par la voix de Mike Schroepfer, son Chief Technology Officer (patron des technologies), lance l’initiative « Deep Fake Detection Challenge » afin de détecter ces vidéos truquées.

De nouveaux outils pour détecter les vidéos truquées


Microsoft, Google, Amazon et Amnesty international

Le projet est soutenu par Microsoft et le consortium sur l’intelligence artificielle « Partnership on AI » où on retrouve plusieurs géants de la technologie, dont Apple, Amazon, Baidu et IBM ou un grand de l’information comme la BBC et Amnesty International ou l’Unicef.

Facebook investit 10 millions de dollars dans le «Deepfake Detection Challenge», qui vise à stimuler la recherche en matière de détection. Dans le cadre de ce projet, Facebook demande aux chercheurs de produire des « deep fakes » réalistes afin de créer un ensemble de données permettant de tester les outils de détection.

Ces « deep fakes » de test utiliseront des acteurs rémunérés. Aucune donnée de Facebook ne sera employée. L’ensemble des données destinées aux tests sera éprouvé en octobre lors de l’International Conference on Computer Vision (ICCV). La délivrance du jeu de données complet et le lancement du challenge auront lieu lors de la conférence sur Neural Information Processing Systems (NeurIPS) en décembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !