Jacques-Benoît Le Bris, nouveau DSI d’Oberthur Technologies | La Revue du Digital

Jacques-Benoît Le Bris, nouveau DSI d’Oberthur Technologies

Jacques-Benoît Lebris passe de Solvay à Oberthur Technologies

Jacques-Benoît Le Bris prend la tête de la DSI d’Oberthur Technologies, champion hexagonal des technologies de sécurité. Il quitte Solvay, leader de la chimie où il était en charge des systèmes d’information et de la digitalisation depuis 2014.

Intégration entre Oberthur et Morpho

Jacques-Benoit Le Bris arrive chez Oberthur au moment où l’entreprise est en pleine intégration avec Morpho, l’ancienne filiale de sécurité et de gestion d’identités de Safran.

La fusion entre Oberthur Technologies et Morpho s’effectue sous le pilotage du fonds d’investissement Advent qui possède Oberthur Technologies et qui a racheté Morpho en mai dernier avec la banque publique d’investissement BPI pour 2,4 milliards d’euros.

2 à 3 ans pour réussir l’intégration

La nouvelle société s’intitule OT-Morpho pour l’instant, en attendant sa nouvelle identité pour la rentrée de septembre. OT-Morpho est dirigée par Didier Lamouche, jusqu’alors PDG de Oberthur Technologies.

En mai dernier, Didier Lamouche annonçait que l’intégration entre Oberthur et Morpho prendrait de 2 à 3 ans avant de réaliser une entrée en bourse. Jacques-Benoît Le Bris est familier des scénarios d’intégration puisqu’il a travaillé à la fusion des systèmes d’information entre Rhodia et Solvay en 2011, lors du rachat du premier par le second.

OT-Morpho annonce un chiffre d’affaires combiné de presque 3 milliards d’euros, et emploie 14 000 collaborateurs à travers le monde, dont près de 2 000 dans le domaine de la recherche et du développement. OT-Morpho propose des solutions technologiques dans les domaines  de la biométrie, l’authentification, la sécurité digitale, l’analyse de données et la vidéos. L’entreprise couvre cinq industries : les services financiers, les télécommunications, l’identité, la sécurité et l’internet des objets (IoT).

Transformation des processus

Chez Rhodia puis Solvay, avant d’en être le DSI, Jacques-Benoît Lebris a piloté les activités de e-commerce, analytiques, d’optimisation des processus et de création de nouveaux business. Solvay emploie 27 000 personnes dans 58 pays. Le groupe de chimie a réalisé un chiffre d’affaires de 10,9 milliards d’euros en 2016. Solvay est toujours à la recherche d’un DSI afin de remplacer le départ de Jacques-Benoît Le Bris.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *