Ford trace les mouvements du corps pour améliorer l’assemblage auto

Le constructeur automobile Ford utilise le tracking des mouvements du corps sur la ligne de montage afin d’optimiser les gestes des opérateurs. L’opération a été menée à l’usine de Valence, en Espagne.

Les ouvriers sont équipés d’une combinaison spéciale munie de capteurs afin de promouvoir les bonnes postures. Un déploiement dans les autres usines européennes est envisagé. Le test pilote a été conçu par Ford et l’institut de biomécanique de Valence. 70 employés ont été mobilisés sur 21 domaines d’activité. L’objectif était de concevoir des postes de travail moins stressants afin d’améliorer la qualité de fabrication.

« De petits ajustement dans la manière de bouger peuvent apporter un gros bénéfice » considère Javier Gisbert, Production area manager, dans l’usine Ford de Valence. Les ingénieurs de Ford se sont inspirés d’une démonstration vue dans un salon de robots qui répliquaient le mouvement humain.

La combinaison intègre 15 capteurs lumineux de mouvement suivis par un réseau sans fil. Sont ainsi suivis la tête, le cou, les épaules et les membres. Les mouvements sont enregistrés par 4 caméras, similaires à celles utilisées dans le cadre des jeux vidéos. Le tout sert à reconstituer un squelette 3D de l’ouvrier. Charge ensuite aux ergonomes de corriger les mouvements des ouvriers. En sens inverse, les outils sont adaptés aux mensurations des ouvriers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *