Engie : « pour certifier une énergie verte, la blockchain vaut mieux que le papier »

Yves Le Gélard, DSI et Chief Digital Officer, membre du Comex d'Engie

Quand on veut certifier qu’une énergie est « verte », la blockchain est meilleure qu’un document papier. C’est ce que défend Engie par la bouche d’Yves Le Gélard, DSI et Chief Digital Officer, membre du Comex du géant de l’énergie. « Nous sommes dans un monde où un papier vert ne suffit plus, le certificat de bonne conscience […]


 

Ce contenu est disponible sur abonnement.

 

Découvrez nos abonnements

Offre professionnelle 1 an

0,55€ HT par jour

Soit 199,00€ par an
Accès à l'ensemble des articles du site
Newsletter hebdomadaire
Accès à l'ensemble des archives
Accès prioritaire au Club de La Revue du Digital
Accès sur votre PC, tablette ou mobile
Offre découverte 3 jours

9,90€ HT pour les trois jours

Accès à l'ensemble des articles du site
Newsletter hebdomadaire
Accès à l'ensemble des archives
Accès sur votre PC, tablette ou mobile

Déjà inscrit, saisissez vos identifiants

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !