E.Leclerc va vendre de l’électricité aux particuliers

Michel Edouard Leclerc, PDG des centres E.Leclerc

A l’heure où les voitures basculent sur l’électrique, E.Leclerc réagit et va vendre de l’électricité aux particuliers.

3 millions de clients ciblés d’ici 7 ans

« Notre objectif est de devenir rapidement le fournisseur alternatif de référence en recrutant 3 millions de clients d’ici 2025, soit 10% du marché » annonce Michel Edouard Leclerc, PDG du groupement des centres E.Leclerc. La communication détaillée pour le grand public est prévue à la rentrée. Le marché français comprend 32,4 millions de consommateurs.

E.Leclerc emboîte le pas de Total. Les stations service risquent en effet de devenir inutiles d’ici quelques années, les particuliers rechargeant leurs véhicules durant la nuit sur leur propre alimentation électrique domestique. De plus, E.Leclerc met ainsi le pied chez ses clients à l’instar des énergéticiens tels que EDF et Engie. On peut même imaginer qu’il se positionne en chef d’orchestre de la maison connectée à la façon de la station Sowee d’EDF ou de Enki de Auchan. 

L’offre d’E.Leclerc sera la moins chère du marché, souligne le PDG, y compris par rapport à celle des nouveaux arrivants. « Je peux d’ores et déjà vous assurer que nos tarifs d’énergie seront garantis 1 an, et qu’il ne s’agira donc pas d’une offre promotionnelle de lancement » dit-il. Les modalités précises seront dévoilées en septembre. Afin d’être le moins cher, E.Leclerc rognera sur ses marges, informe le PDG. Sachant que comme tous les distributeurs d’électricité en France, E.Leclerc paient les taxes et des frais d’acheminement qui sont identiques.

Le Parisien précise toutefois que la remise sur le prix ne serait pas visible sur la facture, mais par bon d’achat, réutilisable dans les magasins de l’enseigne. L’idée d’E.Leclerc est de fidéliser ses clients.

Réduction des marges annoncée

« Nous sommes en capacité de proposer une offre au meilleur prix, en agissant sur la seule partie du prix laissée à la libre appréciation de chaque fournisseur : les coûts d’approvisionnement  et de commercialisation. Autrement dit, nous réduisons nos marges » précise-t-il. Energies E.Leclerc proposera une offre « verte » et compensera en achetant un certificat d’électricité « Garantie d’origine » certifiant que chaque KWh d’électricité acheté a été produit à partir d’une source d’énergie renouvelable qu’il s’agisse d’hydraulique, d’éolien et de solaire.

Actuellement, le dispositif est en phase de test. Quelques milliers de collaborateurs et adhérents du Mouvement E.Leclerc rôdent ce nouveau service, afin de procéder aux ultimes calages techniques et dans la relation client. « C’est déjà très satisfaisant, mais en matière de service sur des sujets aussi sensibles pour les Français, il faut être proche du zéro défaut et nous n’en sommes plus très loin » informe Michel Edouard Leclerc.

Au début des années 1980, E.Leclerc prenait déjà pied dans l’énergie, au point de devenir aujourd’hui le 2ème opérateur pétrolier en France, juste après Total, pointe le dirigeant. Il évalue les dépenses en énergie annuellement à près de 8% des dépenses des ménages. Ce qu’il considère comme une part significative de leur budget. « Nous souhaitons donc offrir à tous les Français la même électricité à prix E.Leclerc » ajoute-t-il.

Changement de fournisseur sans opération technique

La souscription se fera sur un site dédié en moins de 5 minutes. Le changement de fournisseur sera gratuit et géré par Energies E.Leclerc pour un logement en cours d’occupation. Aucune intervention technique ne sera nécessaire pour la mise en service, il n’y aura également aucune coupure d’électricité ni changement de compteur électrique.

Le nouveau service sera opérationnel sous 1 et 3 jours ouvrés pour un changement de fournisseur et sous 10 jours ouvrés pour une 1ère mise en service dans le cas d’un logement et d’un compteur neuf.

Ce projet devrait déboucher sur la création d’environ 200 emplois nets en France. Par ailleurs, la hotline sera basée en France, à Tourcoing.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !