Deliveroo sort ses muscles dans la livraison de repas à domicile en France

A l’heure où Foodora jette l’éponge en France, le britannique Deliveroo se frotte les mains. Il est arrivé dans l’hexagone en 2015 et annonce aujourd’hui avoir convaincu 6000 restaurants de le suivre et 10 000 livreurs, travaillant en tant qu’auto entrepreneurs. Deliveroo est présent dans 200 villes.

Sur les 4 derniers mois, Deliveroo a étendu son service à 50 nouvelles villes et collabore avec 700 nouveaux livreurs et 2000 restaurants supplémentaires. Deliveroo effectue des milliers de livraisons chaque semaine.

En juillet dernier, Deliveroo – dont la France est le 2ème marché – a lancé la première cuisine dédiée à la livraison Deliveroo Editions, à Saint-Ouen, à proximité de Paris. L’objectif est de proposer à de jeunes chefs de lancer leurs nouveaux et innovants concepts, sans les risques et frais liés à l’ouverture d’un établissement avec pignon-sur-rue.

Plus récemment, Deliveroo a lancé le service Marketplace+. Ce service propose aux restaurants, qui possèdent déjà leur propre flotte de livreurs, de s’inscrire sur la plateforme Deliveroo, et de bénéficier des services de Deliveroo tout en gardant la main sur le mode de livraison.

Une réaction sur “Deliveroo sort ses muscles dans la livraison de repas à domicile en France” :

  1. Ryma

    Il manque sans cesse des produits à mes commandes, d’habitudes c’est la boisson, le dessert, mais aujourd’hui, pas de riz pour mes brochettes, pas de sauce pour mes Makis, j’appelle leur service client, j’ai une conseillère, qui a du mal à enchainer ces phrases et qui lit son script, me dit on vous livre sous 40 min, pas le temps rdv a l’extérieur, je lui explique, que je vais pas pouvoir manger ce qu’ils m’ont livré puisqu’il n’y a pas de sauce pour les maki et pas de riz pour mes brochette, qu’il récupère ce qu’ils ont livré etc me rembourse, là j’ai un NON on ne peut pas, je demande un responsable, là encore pas de responsable. Je trouve scandaleux d’avoir ce type de méthode et cette irresponsabilité vis à vis des clients.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !