Decathlon transforme ses vendeurs en s’aidant du Cloud public Big Data

Chaque responsable rayon devient l'équivalent de patron de PME

Decathlon développe une nouvelle application mobile à destination de ses 50 000 employés en magasin dans le monde. Leur rôle change. De vendeurs et responsables rayons, ils deviennent des “leaders sport locaux”. Ce n’est pas qu’un changement de nom. 

C’est un changement de paradigme affirme Decathlon. Les vendeurs deviennent responsables de l’ensemble des missions pour faire réussir le rayon sport qu’ils gèrent. Chaque sport est considéré comme une PME. Le leader sport local devient le patron de cette PME. Le Cloud public sera le support mondial de l’architecture de données associée à cette transformation.

Responsable de la relation client

Un employé en magasin devient responsable de la totalité des décisions autour du sport qu’il gère en point de vente physique et sur internet.

Travailler comme une PME

Cela inclut le choix des gammes de produits pour le magasin, de la communication, de la relation avec le client en magasin et sur internet, de l’approvisionnement en magasin, etc. Comme s’il s’agissait d’une véritable PME. Cela amène même à aller pratiquer ce sport avec les partenaires ou les personnes qui font ce sport. Pour animer un sport, un rayon, ce sont 94 indicateurs qu’il faut administrer. Si la personne est responsable de 5 sports, c’est 5 fois 94 indicateurs, il est impossible d’y parvenir sans aide.

Mohammed Rakza, Leader programme Big Data chez Decathlon

Une App est en cours de développement pour l’accompagner et l’aider à prendre des décisions. Cela doit le rassurer à la façon d’un GPS ou de Siri, l’assistant vocal d’Apple. Le programme est piloté par Mohammed Rakza, Leader programme Big Data chez Decathlon. Il s’est exprimé l’occasion du salon Big Data qui se tient à Paris les 12 et 13 mars 2018. L’application délivrera les indicateurs nécessaires. Le leader sport local s’abonnera aux indicateurs qui l’intéressent.

Elle s’appuiera sur du Machine Learning (Apprentissage automatique) afin de déclencher par exemple des alertes sur une rupture de stock ou une exception. De même, l’App permettra le benchmark, la comparaison, avec d’autres magasins qui ont le même comportement que le sien. Cela permet de se comparer à des personnes qui ont les mêmes problématiques et les mêmes contraintes.

Les préconisations seront évaluées par les responsables rayons

Cette nouvelle App prendra la relève d’une App de génération précédente actuellement employée par 38 000 employés, sachant que Decathlon emploie entre 80 000 et 100 000 collaborateurs dans le monde. L’App proposera également des préconisations. Elles seront “likées” ou “dislikées” par le leader sport local afin de remonter des informations de pertinence au niveau du service Big Data de Decathlon.

Les données dans un Cloud public mondial

Decathlon a choisi de déployer l’architecture associée dans le Cloud d’Amazon AWS (Amazon Web Services). Les services de ce Cloud sont disponibles dans le monde entier, même en Océanie, Decathlon ouvrant prochainement un magasin en Australie. Les services de Cloud seront facturés à l’usage. Même ainsi, ce sera un facteur de réduction des coûts, pointe Decathlon. Le chef de projet côté AWS est Olivier Bergeret, Solution Architect Manager chez AWS.

L’ensemble des données sont réunies dans le Cloud Amazon dans un Data Lake et mises à disposition via des APIs (interfaces applicatives) pour établir les tableaux de bord des employés en magasin. Des indicateurs prédictifs sont disponibles, des indicateurs prescriptifs devraient arriver en fin de cette année.

Une réaction sur “Decathlon transforme ses vendeurs en s’aidant du Cloud public Big Data” :

  1. Newcloud

    Bravo pour l innovation chez Decathlon. En revanche je suis perplexe sur le choix de mettre tout son savoir faire chez Aws ? Amazon ne vend il pas egalement des articles de sport?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *