Czam, la blockchain à expérimenter pour la gestion des points de fidélité

L’heure est à la blockchain. Déjà très connu, le Bitcoin permet de stocker sur sa blockchain de petites quantités de métadonnées qui peuvent être utilisées pour représenter des actifs tels que des parts de société, des monnaies complémentaires, des droits de propriété, des coupons, etc.

Expérimenter

C’est l’idée qui sous-tend le protocole “Colored Coin” et notamment Colu, l’implémentation sur laquelle la startup Czam s’appuie pour donner aux entreprises la possibilité d’expérimenter la blockchain à travers un système de points de fidélité sécurisé sur le protocole Bitcoin.

Czam est fondé par Adrian Sauzade, également co-fondateur de Wekeep, projet de mutuelle décentralisée qui tire parti des vertus des blockchains publiques, Bitcoin et Ethereum.

Adrian Sauzade est associé à Antoine Ferron, ingénieur en radiocommunication de formation, formateur chez Eureka, et créateur du projet Goochain, un moteur de recherche pour la blockchain Bitcoin.

Ce moteur de recherche filtre les transactions par critères (montant, date, adresse…). Autre projet créé par Antoine Ferron, Cidatelle, un “hardware wallet,” un porte monnaie électronique qui tient sur une puce sécurisée compatible USB stockant des Bitcoins.

Echanger des tokens numériques

Au global, Czam est un système de tokens numériques, les tokens sont créés et échangés via la blockchain. Le système assure la gestion, on dispose d’une App mobile, d’une App Web, d’une API de paiement et d’un explorateur de transactions.

Habituellement, sur internet les données sont dupliquées, avec Czam et la blockchain on peut transmettre des valeurs unitaires sur internet et gérer ainsi des points de fidélité, de la billetterie, des monnaies privées, voter, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !