Cosmetic 360° : parfums et expérience digitale du maquillage lors du hackathon

L'équipe U-Scent vainqueure du hackathon

Des échantillons de parfums que l’on découvre dans un VTC Uber ou une expérience digitale du maquillage qui se partage comme en boutique, telles sont deux des idées innovantes qui sont issues du premier hackathon organisé lors du salon Cosmetic 360° qui s’est tenu à Paris du 18 au 19 octobre.

Priorité à l’innovation cosméto digitale

Briefing des équipes du hackathon

Le hackathon s’est déroulé avec le soutien de Marc-Antoine Jamet, Président du Pôle de Compétitivité “Cosmetic Valley” et secrétaire général du groupe de luxe LVMH. Suite aux résultats de ce hackathon, il souligne la volonté de la “Cosmetic Valley” de donner la priorité à l’innovation cosméto-digitale. Le hackathon était réalisé en s’appuyant sur BeMyApp, en partenariat avec Séphora, Guerlain, Givenchy, Make Up for Ever et LVMH.

Durant 48 heures, les équipes ont été coachées par des experts venus de Guerlain, Sephora, Make Up For Ever pour proposer des solutions de digitalisation du parcours client sensoriel, avec pour mission de rendre possible de sentir et choisir, en ligne, le bon parfum ou la teinte parfaite de son fond de teint.

Expérience olfactive et partage digital

Le vainqueur de ce hackathon est l’équipe U Scent, avec un projet qui vise à offrir et accompagner, dans tous les voyages, une expérience olfactive personnalisée, physique et en ligne. L’équipe Virtual Watch pour sa part a été le coup de coeur du jury avec une expérience digitale du maquillage.

L’équipe U-Scent réunit Héloïse Pajot de Télécom SudParis, Fidji Pagnal-Serikov de Neoma Business School du Campus de Rouen, Sophie Lemoine de Strate et Alexis Tordjman de l’Istec.

Les équipes ont reçu le soutien d’expert de Guerlain, Sephora, Make Up For Ever ou LVMH

Les équipes se sont rassemblées en équipes d’affinités, autour de projets inédits : échantillons de parfums dans des voitures uber, applications et plateformes de choix de produits, utilisation du Big Data, mesures photographiques du teint, assistant personnel d’aide au choix de cosmétiques, didacticiels de routine de beauté.

Les filles et les garçons, étaient issus de différentes formations marketing, design, programmation, création,  ingénieurs, designers, venus du monde entier (Etats-Unis, Chine, Afrique du Sud ou Europe centrale) et de grandes écoles ( Mines, Chimie Paris Tech, ENSTA Paris Tech, ISIPCA, Telecom SudParis, Telecom ParisTech, Neoma Business School, International Fashion Academy).

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *