Carrefour vise 5 milliards d’euros d’alimentaire vendu en e-commerce dans 4 ans

A l’occasion de la publication de ses résultats 2018, le géant de la grande distribution Carrefour rappelle qu’il mise sur son offre omni-canal et sur la technologie pour l’avenir.

Un client de plus en plus autonome

Carrefour parie en particulier sur le « scan and go » et le « self checkout », qui amènent le client à réaliser lui-même les opérations d’encaissement de son panier de courses en magasin sans rien demander à une caissière.

L’e-commerce alimentaire en croissance de 30%

Dans le même temps, le e-commerce est en croissance et cela devrait continuer. En 2018, Carrefour a réalisé 1,2 milliard d’euros de ventes en ligne dans alimentaire. C’est une croissance de 30% par rapport à 2017.  Carrefour poursuit le déploiement de son offre omni-canal et confirme son objectif de chiffre d’affaires e-commerce alimentaire de 5 milliards d’euros en 2022.

Carrefour a notamment inauguré en 2018 les sites internet uniques par pays, des plateformes de préparation de commandes et de nouveaux Drives, dont des Drives piétons avec 51 Drives piétons en France actifs en février 2019. Carrefour rappelle également ses partenariats techniques clés avec Google, le chinois Tencent et Sapient, la filiale technologique du leader de la publicité Publicis.

Ouverture du Hub Digital en mars 2019

Dans le cadre de sa stratégie digitale, Carrefour rappelle sa nouvelle étape en mars 2019 avec l’ouverture d’un Hub Digital à Paris, non loin de la station F. Ce Hub accueillera les équipes du Lab Carrefour-Google, spécialisés dans l’intelligence artificielle et du Machine Learning, et plus de 300 collaborateurs Carrefour spécialisés dans le digital et l’e-commerce.

Une réduction des coûts de 2,8 milliards d’euros comme objectif

Côté réduction des coûts, Carrefour élève la barre. La réduction des coûts prévue est de 2,8 milliards d’euros en 2020 au lieu de 2 milliards d’euros. En 2018, 1,05 milliard d’euros d’économies ont été réalisées, notamment via les 2400 départs volontaires en France aux sièges du groupe.

Carrefour va poursuivre la réduction des surfaces commerciales « sous-productives », principalement non-alimentaires, et se fixe un objectif global de 400 000 m² de réduction d’ici à 2022. De plus, Carrefour réduira de 15% le nombre de références produits qu’il commercialise en 2020. Carrefour annonce 84,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Le bénéfice est de 802 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !