Burberry nomme un directeur du marketing venu de Calvin Klein

Rod Manley nouveau directeur du marketing de Burberry [Photo Calvin Klein]

L’enseigne de mode Burberry nomme Rod Manley comme directeur du marketing (CMO Chief Marketing Officer), à compter du 1er janvier 2019.

Ancien vice président exécutif de Calvin Klein

Rod Manley rejoint Burberry après avoir travaillé pour Calvin Klein à New York, où il occupait le poste de Vice-président exécutif, Influence Marketing & Communications depuis 2015. Il supervisait les relations publiques, la communication et les services aux célébrités.

Direction du marketing, de la communication et des médias

Il a précédemment occupé des postes de direction chez Giorgio Armani en tant que senior vice président, en charge de la communication où il a travaillé durant 9 ans entre New York et Milan. Il a également travaillé pour la société de services créatifs et de relations avec les médias KCD. Communicant aguerri, Rod Manley dirigera toutes les équipes marketing, communication et médias créatifs de Londres chez Burberry. Il débutera le 7 janvier et relèvera de Marco Gobbetti, directeur général de Burberry Group plc.

Burberry est dirigé depuis juillet 2017 par Marco Gobetti, qui était auparavant de 2008 à 2016, PDG de la marque de luxe Céline, filiale du groupe LVMH. Depuis un an, Marco Gobetti œuvre pour transformer et repositionner la marque. Le DG se félicite de l’accueil de la première collection du styliste Riccardo Tisci, Chief Creative Officer de la maison depuis mars 2018. Burberry dispose de 442 points de vente en propre et de 46 magasins en franchise. Burberry estime que son positionnement actuel se décrit comme « luxe contemporain » et souhaite être perçu comme « mode luxe ».

Transformer l’expérience en point de vente

La marque s’emploie à s’établir dans l’univers du luxe et à se renouveler tout en cultivant une attitude britannique. 20 magasins ont été fermés en 2018 car ils ne correspondaient pas au positionnement luxe de la marque tandis que l’enseigne travaille à transformer l’expérience en point de vente. Côté e-commerce, Burberry a noué un partenariat avec le site de mode Farfetch.

Instagram et Wechat outils d’engagement en croissance

La marque mise sur les réseaux sociaux afin d’innover dans la vente. Elle pointe une augmentation significative des engagements sur Instagram et Wechat, et se félicite d’être adoptée de manière organique par certains des plus importants influenceurs dans le monde en nombre de followers.

Burberry emploie 10 000 personnes dans le monde. Côté revenus, son chiffre d’affaires sur l’année fiscale 2018 atteint 2,7 milliards de livres. Ce qui est quasi stable par rapport à l’exercice précédent. Sur les 6 premiers mois de son exercice 2019, clos le 29 septembre 2018, l’enseigne atteint 1,2 milliard de livres de revenus, si l’on exclut le chiffre d’affaires lié aux cosmétiques. C’est une légère croissance par rapport au 30 septembre 2017.  L’entreprise vise 100 millions de livres de réduction des coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !