BNP Paribas, Société Générale et Natixis rejoignent la même blockchain pour les prêts syndiqués

Trois banques françaises de premier plan, BNP Paribas, Société Générale et Natixis rejoignent la plateforme blockchain de Finastra.

Des informations en temps réel

Ces arrivées font suite à l’intégration récente de Natwest (National Westminster Bank), une banque britannique. Ces banques participaient au projet pilote de Fusion LenderComm, nom de la plateforme de Finastra. L’objectif est d’échanger des informations sur les transactions financières en temps réel dans un environnement à la fois transparent et sécurisé.

Fusion LenderComm est hébergé sur Corda Entreprise, la version commerciale de Corda, la plateforme Blockchain en Open Source de R3. Fusion LenderComm aide les banques à présenter en temps réel aux prêteurs : les conventions de crédit, les comptes de régularisation et les informations sur leurs positions, directement à partir des plateformes de gestion des crédits bancaires des banques arrangeuses, telles que le Fusion Loan IQ de Finastra.

« Depuis ses débuts, nous soutenons totalement Fusion LenderComm » déclare Philippe Boulas, Global Head of Corporate Banking Operations à BNP Paribas. « La plateforme encourage la collaboration entre les grandes banques mondiales et améliore le service offert à nos clients emprunteurs en termes de qualité, en réduisant les délais et les coûts » ajoute-t-il.

Mettre fin à des difficultés récurrentes

La nouvelle plateforme est présentée comme un moyen de résoudre enfin des problèmes existants depuis des années. « Avec la création de cette communauté et un état d’esprit collaboratif, nous avons l’opportunité unique de résoudre les problèmes opérationnels auxquels nous sommes tous confrontés depuis des années et qui limitent l’expansion du marché des prêts syndiqués » se félicite-t-il.

Même satisfaction côté Société Générale. « Fusion LenderComm va contribuer à améliorer la transparence et l’efficacité opérationnelle du marché des crédits syndiqués, au bénéfice de tous les participants, y compris le pool de prêteurs et nos clients emprunteurs » déclare Cécile Bartenieff, Chief Operating Officer de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs Société Générale.

La responsable y voit la démonstration de l’intérêt de la blockchain pour les services financiers des banques traditionnelles. « Ceci illustre comment la blockchain peut aider les banques à optimiser l’ensemble du flux des opérations financières dans un cadre normalisé et sécurisé » souligne-t-elle.

Enthousiasme chez Natixis

Idem pour Frédéric Dalibard, Responsable Digital & Corporate Banking chez Natixis. « Nous appuyons vivement l’initiative Fusion LenderComm depuis le premier jour » dit-il. « Corda de R3 est la technologie idéale pour le partage d’informations entre les agents et les prêteurs, tout en respectant pleinement nos politiques de sécurité informatique strictes. Nous sommes ravis de travailler avec nos pairs et nos partenaires pour faire de cette initiative un succès » s’enthousiasme-t-il. Fusion LenderComm est une plateforme de crédit syndiqué parmi d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *