A cause d’une attaque informatique, une PME clermontoise met la clé sous la porte

Le site toutelapiece.com associé à Clermont Pièces est fermé

La société Clermont Pièces, un détaillant en pièces détachées, situé à Clermont-Ferrand, va licencier ses huit salariés. La société met la clé sous la porte après avoir eu ses fichiers rendus inutilisables par chiffrement par un virus début septembre. C’est ce que rapporte le quotidien La Montagne en date du 22 septembre.

Les sauvegardes informatiques – sommaires – ont également été endommagées. L’entreprise est placée en liquidation judiciaire. Les fichiers clients et fournisseurs, la comptabilité sont chiffrés et inexploitables.

L’entreprise ne peut plus fonctionner selon son dirigeant, âgé de 61 ans qui ne souhaite pas repartir de zéro. Il s’était vu réclamé une rançon de 3800 € pour débloquer le système et il a refusé de payer n’étant même pas sûr de récupérer ses données.

Partager cet article

Une réaction sur “A cause d’une attaque informatique, une PME clermontoise met la clé sous la porte” :

  1. EnPassant

    Et personne pour aider ce chef d’entreprise à remettre la boite en fonctionnement ? clients, fournisseurs, banques, assurances, techniciens et etc
    Pas de solidarité ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *