Président de Monoprix : “même dans l’alimentaire, internet est une menace” | La Revue du Digital

Président de Monoprix : “même dans l’alimentaire, internet est une menace”

Président Monoprix - BF2
Régis Schultz, président de Monoprix depuis une semaine

Régis Schultz, nouveau président de Monoprix, entend agir sur deux axes pour une enseigne qui n’a pas besoin d’une relance ou d’un redressement malgré une baisse légère de chiffre d’affaires sur le premier semestre de 2016.

Il attribue cette baisse à la désertion des touristes suite aux attentats à Paris ainsi qu’à l’interdiction d’ouvrir jusqu’à 22 heures. Il souhaite faire en sorte que les magasins puissent ouvrir en soirée, a-t-il déclaré ce vendredi.

Je souhaite me battre sur l’ouverture en soirée qui répond à un besoin des citadins“, a-t-il déclaré dans une interview au journal Les Echos. Reste à savoir quel sera l’impact sur les salariés.

Autre priorité, digitaliser l’entreprise et développer l’e-commerce.  Il considère que même dans l’alimentaire, internet doit être considéré comme une menace. “ce serait une grave erreur de ne pas faire comme si“, dit-il.

Et de prendre l’exemple de ce que réalise Amazon à Paris. “Les initiatives d’Amazon à Paris et la multiplication des solutions de livraison sur le dernier kilomètre créent une offre que le consommateur ne va pas tarder à considérer comme usuelle. Idem pour le Click and Collect,” conclut-il.

 

Ce texte a été lu 48945 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>