Fleur Pellerin démissionne de la fonction publique pour créer son entreprise | La Revue du Digital

Fleur Pellerin démissionne de la fonction publique pour créer son entreprise

Fleur Pellerin

Ancienne ministre de la culture, et précédemment de l’économie numérique, Fleur Pellerin a diffusé via Facebook sa lettre de démission de la fonction publique adressée à François Hollande.

Tutoiement et cher François

Sur la lettre de démission, dactylographiée, on note qu’elle a rajouté “cher François” à la main à côté de “Président de la République,” et qu’elle conclut, toujours de manière manuscrite, par “bien à toi.” Le tout sonne comme une petite revanche exposée sur la place publique, après qu’elle ait été débarquée brusquement du gouvernement en février dernier pour être remplacée par Audrey Azoulay sans avoir spécialement démérité.

Fleur Pellerin va créer une société pour accompagner les investissements coréens en France dans les nouvelles technologies, nom : Korelya. Et pour cela elle renonce à la possibilité de se placer en disponibilité durant huit ans comme le lui autorise sa fonction à la Cour des comptes.

Le souci des deniers publics

Elle souligne qu’elle a “toujours eu le souci et le respect des deniers publics et, [..] aime à penser [..]” qu’elle ne fait “pas supporter à la collectivité le prix de ma tranquillité dans une aventure entrepreneuriale qui est avant tout un choix et un défi personnels.”

Fleur Pellerin est diplômée de l’Essec, de Sciences-Po et de l’ENA. Elle était magistrate à la Cour des comptes depuis 2000.

Ce texte a été lu 1570 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *