Oracle obligé de racheter NetSuite 9,3 milliards de dollars pour avoir un ERP Cloud | La Revue du Digital

Oracle obligé de racheter NetSuite 9,3 milliards de dollars pour avoir un ERP Cloud

Cloud Computing - 2 -
Oracle rachète NetSuite pour enfin séduire les clients avec un ERP en mode Cloud

Quand on est dépassé par la concurrence, mieux vaut la racheter tant que l’on en a les moyens. C’est ce que fait Oracle en rachetant NetSuite pour disposer enfin d’une solution séduisante d’ERP en mode Cloud. Le géant américain du logiciel annonce qu’il achète NetSuite pour 9,3 milliards de dollars en cash.

Fin de l’hémorragie

Malgré ses efforts, Oracle ne basculait pas assez rapidement ses solutions et ses clients dans le Cloud. Le voilà obligé de mettre la main au portefeuille pour mettre fin à l’hémorragie de ses clients vers un challenger comme NetSuite.

C’est le cas par exemple de la société française Soitec qui annonçait récemment dans nos colonnes qu’elle démontait l’ERP Business Suite d’Oracle afin de le remplacer par des services spécialisés dans le Cloud. Elle s’intéressait en priorité à l’ERP NetSuite avec comme objectif d’être à 100% dans le Cloud dans les 5 ans qui viennent.

Un ERP intégré très moyen

Un ERP intégré – ce qui est le positionnement d’Oracle –  fait tout (gestion comptable, paie, factures, RH, …) mais de manière très moyenne. Il faut le migrer vers sa nouvelle version tous les 3 ans aux forceps.

Miieux vaut travailler sur l’intégration de type “best of breed”, en associant les meilleures prestataires pour chaque service, annonçait en substance Damien Andreani, DSI de Soitec. Il s’est exprimé le 6 juillet lors d’une table ronde créée et animée par La Revue du Digital à l’occasion de l’événement de la Cloud Week 2016.

 

Ce texte a été lu 64866 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>