Un drone chargé des inventaires testé dans un entrepôt de FM Logistic en Isère | La Revue du Digital

Un drone chargé des inventaires testé dans un entrepôt de FM Logistic en Isère

Le drone testé par FM Logistic

Il n’y a pas qu’Amazon dans la vie, FM Logistic, acteur français de la gestion d’entrepôts, teste lui aussi un drone afin d’accélérer ses inventaires.

La réalité des entrepôts

Il s’agit de  vérifier que la solution imaginée en laboratoire s’adapte à la réalité des entrepôts, afin de l’affiner pour qu’elle réponde de manière optimale aux besoins des logisticiens, et de mesurer les vrais gains en matière de productivité, de sécurité et de qualité. FM Logistic travaille sur les marchés des produits de grande consommation, de la distribution, de la parfumerie/beauté, de l’industrie et de la santé.

C’est l’entrepôt de Satolas en Isère qui sert pour réaliser des tests relatifs aux conditions de vol : cartographie du site, géolocalisation, configurations d’éclairage, surfaces rencontrées par le drone, etc. ainsi qu’à la récupération des informations nécessaires à l’inventaire (lectures d’étiquettes par exemple).

En septembre, les équipes métiers de FM Logistic seront mobilisées pour tester le drone, la restitution et le traitement de ces données par leurs outils applicatifs. Les tests avec FM Logistic se dérouleront jusqu’à la fin de l’année 2016.  L’industrialisation de la solution pourrait démarrer courant 2017.

Déplacements autonomes

Drone inventoriste - 2 - BF2Le drone inventoriste est destiné à automatiser les inventaires, et à simplifier et optimiser la gestion des stocks dans les entrepôts.  Équipé de capteurs, ce drone peut se déplacer au sein de l’entrepôt de manière autonome, sous le contrôle d’un opérateur.

Grâce à une caméra embarquée, il est capable d’identifier et de capturer les données d’inventaires, qui sont ensuite transmises à n’importe quel outil de gestion d’entrepôt (WMS) du marché. L’objectif : gagner en temps, en productivité et en sécurité dans les opérations d’inventaire et de contrôle de stocks.

La solution a été imaginée et a fait l’objet d’un brevet de la part de Hardis Group, un éditeur de logiciels de gestion d’entrepôts et de la chaîne logistique. L’éditeur s’est associé au fabricant de drones Squadrone System, spécialisée dans les drones sans pilote connu pour son produit grand public Hexo+, pour développer un premier prototype de drone industriel indoor, baptisé Eyesee.

1,3 million de dollars récoltés via Kickstarter

Squadrone System a été fondé en 2013 et a lancé une campagne Kickstarter pour le projet Hexo+, un drone autonome permettant de vous suivre et vous filmer dans toutes vos activités, et la société a récolté 1,3 million de dollars. En un an, elle est passé du concept à la réalité et compte 3000 utilisateurs dans le monde. Basée à Grenoble et San Francisco, Squadrone System cible le marché industriel avec des technologies de navigation autonome en intérieur et extérieur.

FM Logistic est un acteur international de l’entreposage, du transport et du conditionnement. C’est un groupe familial, présent en Asie, Europe de l’Est, Europe centrale, Europe de l’Ouest et Amérique latine. Il emploie 20 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros. Quant à Hardis Group, il emploie 730 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 69 millions d’euros en 2015.

Ce texte a été lu 51844 fois !

Partager cet article

Une réaction sur “Un drone chargé des inventaires testé dans un entrepôt de FM Logistic en Isère” :

  1. Hugues

    Merci pour cet article. J’aime beaucoup le principe d’utilisation du drone dans ce cas particulier de la gestion des stocks en entrepôts. On commence à voir l’étendue des possibilités offertes par les drones (et je ne parle pas de leur utilisation militaire) : livraison, vidéos. Les articles annexes montrent cela parfaitement. Je suis curieux de voir les résultats de ce nouvelle usage du drone au service des entreprises ayant a gérer des stocks et leur traçabilité,, leur inventaire…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *