E.l.m. leblanc connecte 100 000 chaudières à l’internet des objets en France | La Revue du Digital

E.l.m. leblanc connecte 100 000 chaudières à l’internet des objets en France

Chaudière e.l.m leblanc - BF2
E.l.m leblanc se lance dans un vaste plan de connexion de 100 000 chaudières

On peut être une entreprise vieille de 85 ans et être au goût du jour, c’est à dire connectée à l’internet des objets. E.l.m leblanc, filiale française du groupe allemand Bosch, connecte ses chaudières à internet pour de nouveaux services. En septembre 2016, ce sont 100 000 chaudières qui doivent être raccordées à internet en France.

Nouveaux services de maintenance

Le constructeur français pourra proposer à ses clients une nouvelle offre de services basés sur le pilotage à distance des installations, le diagnostic en ligne et la maintenance prédictive. E.l.m leblanc a opté pour un réseau bas débit fourni par l’opérateur télécoms français Sigfox.

Cette solution de connectivité s’avère moins coûteuse que le GSM utilisé initialement. Initiée il y a quelques années, l’offre de chaudières connectées avait été mise en suspens car la connectivité GSM était trop coûteuse pour cette application qui ne transfère que de très petites données.

Nous avons immédiatement vu le potentiel de l’Internet des Objets pour nos clients, professionnels et particuliers,” explique Frédéric Agar, Président d’e.l.m. leblanc. “Les entreprises de maintenance gagnent en efficacité, les bailleurs sociaux et les particuliers maîtrisent leurs dépenses énergétiques.”

Alerte en temps réel

D’un point de vue technique, les thermostats des chaudières remontent des données opérationnelles sur les installations. Lorsqu’une anomalie est détectée, l’entreprise de maintenance est alertée en temps réel et si le défaut le permet, l’intervention s’effectue à distance.

En cas de déplacement à domicile, le dysfonctionnement est déjà identifié et l’intervention sur site est plus efficace. Les données collectées en temps réel sont également analysées afin d’identifier différents scénarios permettant de prédire les pannes avant même qu’elles ne se produisent et de proposer des solutions en amont.

Adaptation au budget des occupants

Les bailleurs sociaux pourront paramétrer et piloter leur parc de chaudières à distance afin d’adapter le niveau de service défini dans les contrats aux besoins et au budget des occupants, annonce e.l.m leblanc. Le particulier pourra prendre la main sur son installation de chauffage depuis une application mobile, afin de réguler sa consommation et son budget énergétique.

E.l.m. leblanc réalise un chiffre d’affaires de 126 millions d’euros avec un effectif de 671 personnes en France. Il propose une gamme de chaudières gaz conventionnelles et à condensation et dispose actuellement d’un parc de près de 2 millions de chaudières installées dans l’hexagone.

Ce texte a été lu 72688 fois !

Partager cet article

Une réaction sur “E.l.m. leblanc connecte 100 000 chaudières à l’internet des objets en France” :

  1. Netref

    Ce qui serait génial, c’est qu’ils fassent une appli pour pouvoir programmer la chaudière à partir du smartphone, parce que les programmateurs électroniques sont un peu trop compliqués et peu pratiques à programmer.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>