La préfecture de Police de Paris s’équipe de deux drones | La Revue du Digital

La préfecture de Police de Paris s’équipe de deux drones

Drone 6 hélilces - BF2
Exemple de drone à 6 hélices

La préfecture de Police de Paris s’équipe en drones. L’appel d’offres vient d’être lancé, détaille Le Parisien.

Achat, maintenance et formation

L’appel d’offre concerne l’achat, la maintenance et la formation des pilotes. Objectif : surveillance à basse altitude. Les modèles de drones recherchés doivent être dotés de 6 hélices, avec 40 km/h de vitesse de pointe, d’un poids de 10 kg maximum.

Ils devront pouvoir emporter des charges de 3 kg et embarquer une caméra haute définition, une caméra thermique à vision nocturne, etc.

Les drones , devront également être capables de réaliser seuls des vols sur un parcours préenregistré, et voler jusqu’à 1 km de leur point de décollage. Ils disposeront d’une autonomie en l’air d’au moins 30 minutes.

Transmission en direct

Les données, en particulier les images des caméras, devront pouvoir à la fois être enregistrées et transmises en direct. La définition de la caméra devra être suffisante pour lire des plaques d’immatriculation à 50 m de distance.

Enfin, les drones devront être discrets, difficilement détectables d’un point de vue sonore, ainsi que de manière thermique et électromagnétiques, à 100 mètres d’altitude.

Interrogée par Le Parisien, la représentante de la ligue des droits de l’homme sur le sujet des libertés et technologies de l’information, Maryse Artiguelong insiste sur le fait que les personnes qui seront filmées par les drones devront en être préalablement informées.

Ce texte a été lu 26969 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>