Dans 10 ans, nos objets connectés s’adapteront à nous de façon transparente, selon Forrester Research | La Revue du Digital

Dans 10 ans, nos objets connectés s’adapteront à nous de façon transparente, selon Forrester Research

Objets connectés - Forrester Research - BF

Actuellement, nous commandons peu nos objets connectés via notre smarphone, ou via notre montre connectée, qu’ils soient au domicile ou qu’il s’agisse de nos voitures. Mais cela importe peu, car d’ici dix ans, les « moments » mobiles seront toujours importants mais progressivement, ils deviendront pratiquement invisibles. C’est ce qu’annonce le cabinet d’études Forrester Research dans une récente étude.

Allumage et musique automatiques

Les lumières s’allumeront toutes seules et notre morceau de musique préféré se lancera automatiquement selon notre humeur et le contexte. Cette évolution aura un impact sur le travail des responsables marketing B to C. Ces responsables marketing devront concevoir des expériences dans des écosystèmes mixtes et raconter des histoires sans utiliser d’écran.

En attendant, sur les deux ans qui viennent, l’usage des objets connectés se fera principalement à travers les “wearables” et les montres connectées. Quant à l’adoption d’appareils connectés au sein de la maison intelligente ou des voitures connectées, elle restera faible, et ce particulièrement en Europe.

Peu d’intérêt 

Seulement 4% des adultes français connectés utilisent leur mobile ou leur tablette pour contrôler des installations domestiques ou des appareils électroménagers tels que les détecteurs de fumée, les babyphones, le thermostat ou un système de sécurité ; et 6% le font pour les dispositifs multimédias : chaînes hifi, téléviseurs, décodeurs numériques ou consoles de jeux.

Pour l’heure, « les responsables marketing en B to C doivent établir des scénarios d’engagement utilisant les smartphones comme interfaces principales et comme commandes à distance d’expériences connectées, » préconise pourtant Forrester Research.

Des expériences basées sur les objets connectés

Le cabinet d’analystes estime qu’il est crucial de concevoir de nouvelles expériences s’appuyant sur les produits connectés pour les responsables marketing. Il reconnaît pourtant que la plupart des entreprises  – exceptées Nest et des start-up commercialisant de nouveaux objets connectés, comme Netatmo, Parrot et Withings – ne proposent qu’une utilité limitée.

Pour fournir des expériences basées sur l’IoT, les responsables marketing devront travailler sur les données, garder le contrôle de la relation client, se focaliser sur les expériences plutôt que sur les produits et élever la confidentialité et la sécurité des données au niveau des impératifs commerciaux, conseille Forrester Research.

Ces enseignements sont issus du rapport « The Internet Of Things Redefines Brand Engagement », qui détaille la manière dont, selon les experts Forrester, différents secteurs (santé, automobile, assurances, grande distribution) vont utiliser les possibilités offertes par l’IoT.

Ce texte a été lu 6348 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>