Un cadre de la RATP voulait créer un fichier des profils difficiles de la ligne A | La Revue du Digital

Un cadre de la RATP voulait créer un fichier des profils difficiles de la ligne A

Elisabeth Borne, PDG de la RATP

C’est un email qui a mis le feu aux poudres à la RATP. Un manager s’est lancé dans l’établissement des profils difficiles de la ligne A du RER et en a fait la demande aux différents encadrants par email. C’est ce que communique jeudi 14 avril, le syndicat UGICT CGT RATP (Union Générale Ingénieurs, Cadres, Techniciens, Agents de maîtrise et Employés de la RATP).

L’email indique vouloir constituer une « typologie des conducteurs. » Il est demandé aux agents d’encadrement de rapporter des éléments  tels que la recherche « d’agents difficiles », de « meneurs » ou encore de « délégués »… La CGT est remontée jusqu’à Elisabeth Borne,  PDG de la RATP soulignant qu’il est “parfaitement scandaleux que la direction, sous couvert de réaliser une typologie des conducteurs, tente d’obtenir des informations illégales et parfaitement subjectives sur des aspects qui ne relèvent pas de l’évaluation professionnelle.

Pour le syndicat, la compilation des résultats de cette recherche et l’établissement de fichiers tomberaient sous le coup de la loi. Dans la foulée, c’est également l’occasion pour la CGT de remettre en question la politique managériale de l’entreprise où “chacune et chacun est mis en concurrence en développant des outils managériaux qui poussent à l’individualisation.”

La CGT défend toutefois l’encadrement qu’elle considère comme contraint de porter les orientations stratégiques de l’entreprise, de garantir les résultats par une production de haut niveau avec des moyens revus à la baisse.

Selon le syndicat, l’encadrement de proximité doit résoudre l’équation impossible d’objectifs plus contraignants avec des moyens alloués revus à la baisse.

Elisabeth Borne à la tête de la RATP depuis 1 an

Elisabeth Borne est PDG de la RATP depuis mai 2015. Auparavant, elle a été directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’écologie et préfet de la région Poitou Charente.

Élisabeth Borne a  commencé sa carrière en 1987 au ministère de l’Équipement.  Dans les années 1990, elle devient conseillère au ministère de l’Éducation nationale auprès de Jack Lang puis de Lionel Jospin. En 1997, elle est conseillère technique chargée des transports du premier ministre Lionel Jospin.

En 2002, elle est directrice de la stratégie de la SNCF, puis rejoint Eiffage en 2007 en tant que directrice des concessions. De 2008 à 2013, elle est directrice générale de l’urbanisme à la mairie de Paris. Elle est diplômée de l’École polytechnique et de l’École nationale des ponts et chaussées. Elle a obtenu un MBA au Collège des ingénieurs.

Ce texte a été lu 51777 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *