La reconnaissance faciale en test à l’aéroport de Roissy en mai prochain | La Revue du Digital

La reconnaissance faciale en test à l’aéroport de Roissy en mai prochain

Aéroport CDG - BF2
Aérogare de Charles de Gaule

Afin de sécuriser l’aéroport Charles de Gaulle, un système de reconnaissance faciale sera testé en mai prochain. C’est ce qu’annonce Augustin de Romanet, PDG d’Aéroports de Paris dans les colonnes du Parisien, de ce jour.

Le système est censé identifier les visages même maquillés ou travestis par une barbe ou une perruque. Ou pourrait penser qu’une meilleure sécurité serait de contrôler les personnes via des portiques avant qu’elles ne franchissent les portes de l’aérogare, mais c’est une option rejetée par le PDG. “Ce n’est pas à l’ordre du jour,” dit-il.

Il annonce plutôt davantage de contrôles en zone publique. Il y aura également plus de patrouilles avec des chiens et des profileurs. Le système de caméras est dans le même temps densifié. ADP dispose de 9000 caméras contre 1000 avant le 11 septembre 2001. De quoi retrouver les terroristes après coup, mais dont on peut douter que cela soit efficace en amont.

Dans le même temps, ADP va utiliser le système Parafe (Passage Automatisé Rapide aux Frontières Extérieures). “L’objectif est d’automatiser les contrôles avec le système Parafe pour dégager du temps aux policiers pour effectuer d’autres tâches“, indique le PDG.

Par ailleurs, c’est aujourd’hui qu’ADP change de nom pour devenir Paris Aéroport.

Ce texte a été lu 30594 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>