Le loup dans les contrats de maintenance à l’heure de l’IoT : la propriété des données | La Revue du Digital

Le loup dans les contrats de maintenance à l’heure de l’IoT : la propriété des données

L'accord sur les ascenseurs connectés a été signé en février entre IBM et Koné

A l’heure de l’internet des objets (IoT pour Internet of Things), la question se pose de la propriété des données collectées par un prestataire de services de maintenance. IBM et Koné s’associent pour amener l’internet des objets dans le monde

Cet article est consultable gratuitement,
pour cela inscrivez-vous dans l’espace membre de La Revue du Digital
Si vous êtes déjà inscrit, saisissez votre identifiant et votre mot de passe.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   

Partager cet article