“La grande distribution va mourir”, selon le PDG de Vente-privée.com | La Revue du Digital

“La grande distribution va mourir”, selon le PDG de Vente-privée.com

JAG - Vente Prvée - 2 - BF2
Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de vente-privée.com, le 3 février à l'ebg

Carrefour, Leclerc ou Auchan vont disparaître dans les 40 ans qui viennent. C’est le pronostic de Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de vente-privée.com, site leader du e-commerce en France.

Dumping à long terme

La raison ? Le dumping pratiqué par Amazon. On pourrait penser que ce dumping va s’arrêter mais Amazon engrange des milliards via le Cloud computing et gère une vision à 50 ans, selon le PDG de Vente-privée.com.

Jacques-Antoine Granjon se souvient encore de manière intense de sa rencontre il y a quelques années pendant trois heures avec Jeff Bezos, patron d’Amazon.  La vision à très long terme de Jeff Bezos l’a marqué. Le PDG de vente privée a pris la parole à l’occasion de la journée grandes marques organisée par l’EBG (Electronic Business Group), le 3 février à Paris, qui a réuni plusieurs centaines de responsables marketing en entreprise.

Amazon existe depuis 1995, et a une vision a long terme, à 50 ans et c’est la plus belle entreprise de dumping commercial jamais organisée au monde,” tranche le PDG de vente privée.

Peut-on battre Amazon ? Il a changé d’avis ces dernières années. “En fait aujourd’hui, je me rends compte que Amazon va tuer les distributeurs. Oh, pas demain, pas dans dix ans, mais à terme, tous les grands groupes qui aujourd’hui font de la distribution classique, vont mourir. Pourquoi ? Ils ne veulent pas entendre ça,” sourit le PDG.

Transport gratuit

Il rappelle qu’Amazon est une entreprise qui vient de passer la barre de 110 milliards de dollars, “Ils sont capables de vous vendre les produits les moins chers tout en vous offrant quasiment le transport. Et cela leur coûte énormément d’argent,” dit-il.

Il a longtemps pensé que le cross canal auprès des distributeurs allait peut être inverser la donne. Par exemple, quand Wallmart s’est mis dans le e-commerce, il y a eu de grosses progressions dans le e-commerce chez Walllmart.

Mais “si Amazon continue à faire son dumping, petit à petit, les gens préfèrent aller sur Amazon. Ensuite, il faut regarder le comportement des jeunes. Ils n’ont pas envie d’aller passer leur après-midi faire des courses pour acheter des produits basiques,” pointe-t-il.

La technologie compense

Les outils pour être livrés seront mis en place. Dans dix ans, les structures seront en place. “La Poste s’y met, Amazon a racheté colis privé,” décrit le dirigeant.

Amazon va faire ce dumping commercial très très longtemps. Petit à petit, ils vont éroder les parts de tous les distributeurs dans le monde. On pourrait penser  qu’ils vont s’arrêter car c’est juste une entreprise de dumping,” remarque-t-il.

Il poursuit : “or, ils gagnent énormément d’argent avec la technologie, avec le Cloud. Il y a des milliards dans le Cloud, ça leur permet de compenser ce dumping. Si une entreprise de la distribution veut faire du dumping contre Amazon, ils ont 5% ou 6% de marge, ils ne peuvent pas le faire très longtemps.”

A l’usure

Baisse de rentabilité, les actionnaires ne sont pas contents, le cours baisse, petit à petit ils ne font plus d’investissements, et puis les distributeurs finissent par disparaitre. C’est le scénario annoncé par Jacques Antoine Granjon.

Alors que Amazon peut faire son dumping pendant 20, 30, 40 ans. jusqu’à la mort complète de tous les distributeurs,” pense-til.

Amazon va même jusqu’à produire des contenus pour la télévision. “Et tous ceux qui pensent que le drive peut sauver la distribution, que le client va acheter sur des listes réduites en faisant des kilomètres en voiture, ça marche aujourd’hui, mais si vous projetez cela à 20 ou 30 ans, c’est mort,” conclut en forme d’épitaphe le PDG.

 

Ce texte a été lu 29848 fois !

Partager cet article

13 réactions sur ““La grande distribution va mourir”, selon le PDG de Vente-privée.com

  1. Soulabail

    Juste une chose qui est oubliée… d’ici 5 ans, d’ici 10 ans, il y aura d’autres sociétés qui nous ne connaissons pas encore qui viendront bouleverser toutes les prospectives que nous pouvons envisager aujourd’hui…

    Répondre
  2. Benarroche JPaul

    Plus qu’un seul dans le monde…

    Restau Une Pizza Hut ( démolition man)
    Distributeur Amazone (JA Granjon)
    Plus qu’une seule pensée Google

    ….

    Répondre
  3. Anne

    Interesting claim that Amazon has the possibility of continued dumping because of cloud revenues. However, I believe that cloud revenues may soon dry up as pricing for cloud services is rapidly going down. There will always be buisiness in cloud, but I doubt if that will be big enough to support contineud dumping of retail products.

    Répondre
  4. Yann

    Prédire l’évolution du commerce à un horizon de 10, 20 ou 50 ans relève d’une incroyable incompréhension de l’évolution du monde. Et comme nul n’est prophète en son pays quelle qu’en soit la langue parlée, les gourous actuels ne sont pas plus crédibles.
    Amazon est une entreprise de dumping commercial : Oui mais sur des produits manufacturés finis et travaille sur la question de leur transport jusqu’à leur point de consommation. C’est à peu près lisible pour l’année qui vient. Le drone d’Amazon pour intéressant que cela soit n’est qu’un écran de fumée sur des réflexions autrement plus disruptives.
    Qui peut affirmer que les prochaines générations continueront à consommer de la même manière selon les mêmes critères. Nous sommes déjà persuadés du contraire. Nous savons qu’Ils seront en capacité de fabriquer sur place selon leurs besoins la plupart des objets et composants aussi sophistiqués seront-ils ou de laisser leurs Cobots s’en charger.
    Les GAFAS seront peut-être les acteurs de cela grâce à leur présence sur le Big Data et à leur trésor de guerre. Mais en fait rien n’est moins sûr, et ce, à cause du syndrome de « Kodakisation » dont le remède n’est pas encore connu….

    Répondre
  5. GUELDRY Augustin

    Je pense que la prochaine source de revenus récurrents pour Amazon sera dans la prestation logistique avec sa nouvelle stratégie : devenir son propre transporteur mais aussi un transporteur pour les autres acteurs du commerce mondial, en concurrence directe avec UPS, FEDEX DHL etc…

    Plus d’infos sur cette stratégie :

    fr.slideshare.net/AugustinGueldry/logistique-amazon-by-colicoach

    Répondre
  6. Thierry

    Ni JAG ni moi ne seront probablement présents dans 40 à 50 ans pour vérifier si ces prédictions se confirment ou s’infirment. Mais si la menace Amazon est réelle et sérieuse, il ne faut pas oublier que la plupart des distributeurs ne restent pas leurs 2 pieds dans le même sabot.
    Certains d’entre eux sont nos clients et je les vois tous les jours évoluer, faire bouger leurs organisations, remettre en cause leurs propres idées reçues et explorer de nouveaux territoires.
    Cela ne se fait certainement pas avec l’agilité d’un Amazon mais il y a fort à parier qu’entre les futurs nouveaux entrants, les technos qu’on ne connait pas encore, les modifications d’attente des consommateurs des générations à venir, les retailers traditionnels d’aujourd’hui n’auront pas le même visage demain.
    De là à dire qu’ils n’existeront plus, je ne m’aventurerai pas trop confiant sur ce terrain de prospective.
    TF

    Répondre
  7. Nicolas Umiastowski

    Je pense que vente-privée se devrait d’être humble. Ils ne savent pas gérer leur stock ! pour du e-commerce cela peut être mortel. Nous avons commandé un lit superposé. Les tiroirs et les matelas nous ont été livrés le 1er juin. On m’annonce le jeudi 9 juin que la structure ne sera jamais livrée, car rupture de stock !
    Et le pire : vente priée m’offre 5 euros de bon cadeau et ne propose absolument de venir récupérer les parties qui ont été livrées le 1er juin et nous encombrent depuis cette date.
    Sans ses commercial, c’est aussi difficile de survivre dans le e-commerce.
    Je conseille donc à ventre-privée de se faire modeste.

    Répondre
  8. John Doe

    Message au roitelet qui voulait partir à la conquête du monde (Granjon) :

    Cher Monsieur vous devriez être plus humble au regard de la durée de vie de vos autres confrères (pixmania, rue du commerce…), les grands distributeurs ont des moyens financiers, humains et techniques plus important que les vôtres. Vous avez réussi, c’est vrai, mais votre arrogance n’a d’égal que la pauvreté de qualité de service et produits que vous proposez : mal façons, erreurs de livraisons, SAV inéxistant.
    Donc avant de vouloir faire la leçon au grands, commencez à prendre conscience et à maîtriser la qualité des services rendus et des produits vendus de votre propre boite.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>