APIs : Orange ouvre ses services aux développeurs via 20 interfaces de programmation | La Revue du Digital

APIs : Orange ouvre ses services aux développeurs via 20 interfaces de programmation

Stépgane Richard - PDG Orange - BF2
Stéphane Richard, PDG d'Orange prêche pour l'ouverture aux startups via des APIs

Identité, paiement, communications ou Cloud computing, Orange ouvre 20 APIs sur ses services. L’opérateur télécoms y ajoute des API autour de l’Internet des Objets et de la proximité ainsi que des API pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

Orange met disposition 20 API (interfaces de programmation) en libre-service via une nouvelle plateforme. Cette ouverture comprend un programme d’accompagnement des développeurs.

L’exemple de Facebook et Uber

L’objectif est de susciter l’adhésion et la créativité des développeurs pour la mise au point de services innovants fondés sur les principales solutions de l’opérateur télécoms. Une position défendue par le PDG, Stéphane Richard, qui applique à la lettre les recettes du succès d’un Facebook ou d’un Uber.

Aujourd’hui, le catalogue des API d’Orange, publiques ou accessibles dans le cadre d’un contrat de partenariat, est organisé en 3 groupes : des API liées aux principaux actifs de l’opérateur autour de l’identité, du paiement, des communications et du Cloud computing ; des API complémentaires autour de l’Internet des Objets et de la proximité ; des API dédiées au développement de services pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

Publication sur GitHub

Orange adapte en permanence sa documentation aux standards du marché (Swagger) et publie des exemples de codes et ses SDK (Software Development Kits) en Open Source sur GitHub.

Orange se déclare ouvert aux développeurs du monde entier, avec un support personnalisé. Les services de ces développeurs peuvent également bénéficier d’une mise en visibilité et d’un relais dans les pays où Orange est présent.

Aujourd’hui, depuis le site, partner.orange.com. les programmeurs accèdent à de nombreuses ressources pour développer leurs projets, telles que des kits de développement dans le domaine de l’internet des objets (4G, LoRa) ; un service de test de leurs applications auprès des clients d’Orange ; des contenus autour d’exemples d’utilisation des API, des points de vue d’experts, des retours d’expérience de plus d’une centaine de partenaires ; un accès aux différents dispositifs de soutien des start-ups (l’accélérateur Orange Fab, le financement via Orange Digital Ventures ou d’autres fonds dans lesquels Orange est partie-prenante).

Enfin, Orange met à disposition une cinquantaine d’experts en marketing, technique ou  business développement avec lesquels, les développeurs partenaires peuvent interagir directement.

Deux exemples d’usage des APIs

Sycelim, start-up ivoirienne spécialisée dans le développement d’applications web et mobile,  a intégré l’API SMS dans l’une de ses  solutions pour améliorer la mise en relation par SMS entre praticiens et assureurs.

Quant à Sharalike, start-up américaine accélérée par Orange Fab France, c’est un spécialiste de la création automatique d’animations. Il a intégré l’API Cloud dans son service pour permettre aux clients Orange France de sauvegarder et partager les vidéos créées par Sharalike depuis le Cloud d’Orange.

Ce texte a été lu 5293 fois !

Partager cet article

Une réaction sur “APIs : Orange ouvre ses services aux développeurs via 20 interfaces de programmation” :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>