La température des footballeurs du FC Nantes surveillée via des pilules connectées | La Revue du Digital

La température des footballeurs du FC Nantes surveillée via des pilules connectées

Foot ball - BF2

Les joueurs de l’équipe de football du FC Nantes ont testé lors de deux match de la ligue 1 des pilules connectées destinées à mesurer la température interne de leur corps.

Il s’agissait d’évaluer leur capacité à autoréguler leur corps et à récupérer après l’effort.  La pilule a été utilisée par dix joueurs volontaires, selon l’AFP,  lors des compétitions contre Rennes le 13 septembre et contre le PSG le 26 septembre.

Les données de température de ces joueurs ont été enregistrées en temps réel et stockées par le capteur, puis retransmises à l’aide d’un boîtier après les matchs, par une communication sans fil. La gélule est ensuite éliminée par le transit intestinal. Sa durée de vie est de 30 jours et elle peut stocker jusqu’à 2 000 mesures. Cette pilule connectée est conçue par la société Bodycap.

On voulait voir la thermorégulation d’un joueur de football durant un match de compétition, ce qui n’avait jamais été fait“, a expliqué à l’AFP Philippe Daguillon, le soigneur du FC Nantes. Certains joueurs sont ainsi montés à 39° C. Ce qui est une température importante.

Le même test a permis de voir l’effet des bains glacés (5 minutes passées dans un bain à 8°C), pour permettre aux joueurs de mieux récupérer. Le soigneur de l’équipe est lui même fondateur de la société Cryobain qui propose ce type de traitement. L’objectif à terme est de personnaliser les programmes de préparation et de récupération des joueurs, dont les durées de sommeil.

Ce texte a été lu 35580 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>