Les DSI s’emparent de la transformation numérique, selon Gartner | La Revue du Digital

Les DSI s’emparent de la transformation numérique, selon Gartner

CIO-NL

Les DSI adoptent une vision “plateforme” de l’entreprise et montent en puissance comme leaders de la transformation numérique. Quant au poste de Chief Digital Officer, il ne se diffuse pas plus dans les entreprises.

C’est ce que montre une étude réalisée par le cabinet Gartner. La vision “plateforme” a l’avantage de la flexibilité.

L’évolution des entreprises vers le numérique est sensible. En moyenne, un DSI estime que le numérique représentera 37% du chiffre d’affaires de leur société d’ici cinq ans contre 16% actuellement. Une plateforme fournit à l’entreprise une fondation où les ressources peuvent être soit délivrées de manière temporaire et très rapidement, soit de manière plus stable afin de créer de la valeur.

L’étude montre également que 40% des DSI sont en train de constituer une informatique à deux vitesses. Cette informatique à deux vitesses permet de travailler en mode “test & lean”, ainsi que de délivrer les projets plus prévisibles.

Quant aux DSI restants, la majorité devrait suivre cette voie dans les trois années qui viennent. Le mouvement s’il semble bien engagé vers cette informatique à deux vitesses n’est donc toutefois pas majoritaire. Or, le cabinet Gartner insiste pour dire que la pire chose qu’un DSI puisse faire est de retarder cette stratégie. Elle est cruciale pour la réussite de la stratégie digitale de l’entreprise, insiste Gartner.

Plus étonnant, l’étude montre que près de 40% des DSI sont les leaders de la transformation numérique dans leur entreprise, et plus de 30% sont leaders de l’innovation. Quant au poste de CDO (Chief Digital Officer), il stagne à 9% des entreprises, le même chiffre qu’il y a un an.

L’étude montre ainsi que les DSI se voient donner l’opportunité de mener la transformation numérique, mais qu’ils doivent s’adapter, créer un réseau au sein de l’entreprise et en dehors afin de mener cette transformation.

La très grande majorité des DSI (65%) considère alors qu’il y a une crise des talents dans le monde. Cette question des compétences doit également être traitée comme une plateforme suggère Gartner. Les DSI doivent regarder au-delà du périmètre de l’informatique, et au-delà des frontières de l’entreprise, en se rapprochant par exemple des cursus universitaires afin de définir des formations adaptées et s’appuyer sur leurs partenaires.

L’étude a été menée auprès de 3000 DSI dans le monde, pesant 250 milliards de dollars de budget informatique dans 80 pays.

Ce texte a été lu 8922 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>