Hausse des dépenses informatiques tournées vers le client en Europe | La Revue du Digital

Hausse des dépenses informatiques tournées vers le client en Europe

Les entreprises européennes accélèrent leurs dépenses informatiques liées à l’acquisition, la fidélisation et la satisfaction de leurs clients. Cela couvre les Apps mobiles, le décisionnel, le Big Data et les applications orientées client.

C’est ce que montrent les prévisions semestrielles du cabinet d’études Forrester Research. Au passage, on note que les entreprises en France arrivent  en 3ème position dans les dépenses informatiques en Europe, avec des investissements presque moitié moindres que les entreprises du Royaume Uni.

En croissance de 11,8%

Au global, les entreprises européennes investiront près d’un tiers – précisément 28% soit 190 milliards d’euros – cette année de leurs dépenses informatiques totales, dans la technologie tournée vers l’acquisition et la satisfaction client. En comparaison, elles dépensent toutefois moins que les entreprises américaines (36%) mais plus que celles de la région Asie-Pacifique (25%).

En Europe, ces dépenses tournées vers le client sont en augmentation de 11,8%. C’est une croissance bien plus rapide que pour les dépenses en informatique traditionnelle avec seulement 3,1% d’augmentation pour ces dernières. Au global, les dépenses informatiques en Europe augmenteront de 5,4% en 2015. Elles augmenteront de 4,1% en 2016.

Mobile, analytique et Big Data

Ce sont les logiciels d’une part et le conseil et l’intégration de systèmes d’autre part qui contribueront le plus fortement à la croissance de ces dépenses orientées client, avec respectivement 7,4% et 7% d’augmentation en 2015.

Cette croissance résulte d’une hausse des dépenses pour les applications mobiles, les outils analytiques, le Big Data et les applications orientées vers le client, ainsi que les services liés au choix, à l’implémentation et à l’optimisation de la valeur de ces logiciels.

Les pays Nordiques et tout particulièrement la Suède, l’Irlande et le Royaume-Uni connaitront la croissance la plus forte, à plus de 5%. La France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Benelux auront une croissance plus modérée, entre 1% et 3,5%.

La Grèce en recul

La croissance en Europe centrale ralentira pour se situer aux environs des 3%. Les marchés suisse et autrichien connaiîront une légère accalmie, augmentant de seulement 1,7% et 2,3% respectivement. La Grèce reste le marché le plus faible en Europe, avec une diminution de 6,3% des dépenses en 2015.

Au global, le marché européen pour l’informatique d’entreprise reste plus important que celui d’Asie-Pacifique, mais il représente seulement les deux tiers de la taille du marché américain.

Evalués en euros, les achats IT des entreprises et du secteur public du continent américain seront de 1 105 milliards d’euros en 2015. Ces dépenses IT seront de 684 milliards d’euros en Europe occidentale et centrale, et de 512 milliards d’euros en Asie-Pacifique.

La France loin derrière la Grande Bretagne

Avec 150,5 milliards d’euros pour le Royaume-Uni, 112 milliards d’euros pour l’Allemagne et 89 milliards d’euros pour la France, les dépenses combinées de ces trois pays représenteront plus de la moitié du marché européen cette année.

Ces informations sont issues rapport de Forrester Research « European Tech Market Outlook, 2015-2016. »

Ce texte a été lu 2597 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *