Les prestataires chinois de Cloud Computing s’internationalisent | La Revue du Digital

Les prestataires chinois de Cloud Computing s’internationalisent

Alibaba - BF
Daniel Zhang, PDG du groupe Alibaba

Sur les pas d’Amazon, son rival, le géant du e-commerce chinois Alibaba a annoncé vouloir développer à l’international l’activité de son entité Cloud, Aliyun.

1 milliard de dollars 

Pour cela, Alibaba met 1 milliard de dollars sur la table, a-t-il annoncé le 29 juillet dernier lors d’une conférence de presse à Pékin. Ce capital aidera à développer la présence internationale de Aliyun, ainsi que la recherche en Cloud Computing, Big Data et la création d’un écosystème.

Les opérations mondiales d’Aliyun en sont à leurs débuts. Cette année, la société a annoncé sa volonté de mettre en place des Data Centers dans l’Ouest des Etats Unis, au Moyen Orient, et plus tard sur la côté Est des Etats Unis, en Europe, à Singapour et au Japon. Les services seront aussi bien à destination des entreprises chinoises se développant à l’international, que pour les entreprises locales.

Trois autres fournisseurs clés

Cette volonté d’expansion des prestataires chinois de Cloud est soulignée par le cabinet d’études IDC. D’autres prestataires chinois importants déploient des Data Centers hors de leurs frontières. Il s’agit d’Ucloud, QingCloud et Tencent Cloud. Ces fournisseurs ont annoncé des plans pour des Data Centers à Hong Kong et en Amérique du Nord.

Ces prestataires connaissent une croissance rapide mais ils ne posent pas encore une menace sérieuse aux fournisseurs traditionnels de services de Cloud, selon IDC. Les services de Cloud public chinois ont représenté un marché de 903 millions de dollars en 2014, en croissance de 62% par rapport à 2013. Ils ont cependant représenté moins de 3% des services de Cloud public du marché américain en 2014.

Barrières réglementaires

Dans le même temps, il est plus difficile aux fournisseurs étrangers d’entrer sur le marché chinois, face aux multiples barrières réglementaires artificielles du gouvernement chinois, constate IDC. Seulement une poignée d’acteurs mondiaux sont présents, avec au premier rang Microsoft avec Azure et Amazon avec AWS.

Ce texte a été lu 111373 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>