BNP Paribas s’allie à Facebook, Google, Linkedin et Twitter | La Revue du Digital

BNP Paribas s’allie à Facebook, Google, Linkedin et Twitter

Jean-Laurent Bonnafé, directeur général de BNP Paribas

BNP Paribas réunit dans une opération de communication unique l’officialisation de ses relations avec quatre géants américains du digital. Pour autant, la banque est réellement sous pression et doit réussir sa transformation digitale qui passe par une nouvelle expérience client, mobile et sociale et une simplification des processus, enfin.

BNP Paribas entend montrer qu’il accélère sur le digital. La banque annonce s’associer simultanément à Facebook, Google, Linkedin et Twitter au niveau international afin de développer sa présence sur le digital dans le monde.

Le comité exécutif impliqué

Le Comex est mobilisé. Quatre membres du comité exécutif de la banque s’impliquent en effet dans cette initiative. Ces quatre dirigeants constituent le pilotage stratégique de BNP Paribas sur les médias digitaux, avec comme objectif de développer de nouvelles opportunités dans la communication, le marketing et la relation client.

« Ces partenariats nous permettront de renforcer la relation avec nos clients et nos prospects sur ces plateformes et de stimuler notre capacité d’innovation, » affirme Jean-Laurent Bonnafé, patron de BNP Paribas.

L’accord prévoit une gouvernance construite autour d’une feuille de route commune avec ces quatre acteurs du numérique. Des rencontres régulières auront lieu entre les sponsors de ces quatre acteurs et ceux de la banque. L’accord doit être un accélérateur de la transformation digitale de BNP Paribas, et doit permettre de piloter de nouvelles opportunités business entre ces nouveaux alliés.

Le mobile first change tout

BNP Paribas reconnaît que le mobile est devenu le principal moyen des clients pour communiquer avec leur conseiller ou piloter leurs comptes. Dès lors, la banque annonce qu’elle doit absolument améliorer l’expérience digitale proposée aux clients. idem avec l’usage des réseaux sociaux, des nouveaux services mobiles et la simplification des processus.

La relation avec Google sera gérée entre Thierry Laborde, directeur général adjoint et responsable des marchés domestiques de BNP Paribas et Nick Leeder, directeur général de Google France.

L’objectif est de renforcer l’accessibilité des services de la banque au plus grand nombre et la pertinence de ses offres en fonction des attentes des clients.

15% du budget communication

Les  équipes de BNP Paribas doivent ainsi renforcer leur compréhension des usages, ainsi que leur maîtrise des techniques et des nouveaux formats de communication sur le mobile. Le mobile représente déjà près de 15% des investissements du groupe BNP Paribas chez Google.

L’accord avec Twitter sera géré par Marie Claire Capobianco, directeur des Réseaux France et membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Jean-Philippe Maheu, Vice-Président Brands & Agencies de Twitter.

L’objectif est de poursuivre la digitalisation de l’ensemble des métiers de BNP Paribas et d’ouvrir de nouveaux horizons, notamment dans l’usage de la data publique de Twitter. BNP Paribas gère déjà un SAV sur twitter, avec un délai de réponse moyen de 2 minutes. La banque se sert également de twitter pour le recrutement de jeunes talents.

1,4 milliard d’utilisateurs font rêver BNP Paribas

La collaboration avec Facebook est pilotée par Max Jadot, directeur général de BNP Paribas Fortis. La banque veut ainsi renforcer son expertise dans le social et le mobile, et de bénéficier de la plateforme de communication internationale de Facebook, et de ses 1,4 milliards d’utilisateurs.

Avec Facebook, BNP Paribas entend diffuser l’exemple de sa filiale TEB en Turquie, qui propose l’ouverture d’un compte sur Facebook et des services basés sur de nouvelles segmentations de clients. Facebook doit également permettre d’amplifier l’engagement et la fidélité des publics de BNP Paribas autour des territoires que la marque défend tels que le tennis, le cinéma et l’innovation.

Actuellement, BNP Paribas compte 3.6 millions de fans sur Facebook. La page We are Tennis de la banque réunit 1,1 million de personnes autour du tennis.

Vendre sur Linkedin 

Enfin, c’est Yves Martrenchar, directeur des Ressources Humaines du Groupe BNP Paribas qui gère l’accord avec LinkedIn, signé avec Pierre Berlin, directeur des Ventes Europe et Talent Solutions, de LinkedIn. BNP Paribas veut recruter des talents et promouvoir sa marque employeur sur Linkedin, afin d’accélérer sa présence dans le BtoB en intégrant les activités marketing et de vente de LinkedIn : LinkedIn Marketing Solutions et LinkedIn Sales Solutions.

Au niveau du marketing, il s’agira d’atteindre et de communiquer avec des cibles BtoB et de construire un engagement fort avec les clients de la banque sur ce réseau professionnel. Et au niveau des ventes, de permettre aux commerciaux de commencer à utiliser le ‘social selling’ pour aller chercher des prospects et clients. Les pages de BNP Paribas sur LinkedIn comptent 430 000 followers

 

Ce texte a été lu 34674 fois !

Partager cet article

Une réaction sur “BNP Paribas s’allie à Facebook, Google, Linkedin et Twitter” :

  1. dubruque

    Bonjour ,
    Ce message s’adresse à jean laurent Bonnafé.
    Je suis cliente de bnp .
    Ce matin, je voulais consulter mes comptes.
    Comme beaucoup d autres clients, une page s’est ouverte en prévenant un éventuel piratage.
    Merci de faire le nécéssaire !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *