Prise de bec entre Walmart et Amazon sur leurs tarifs avant un mercredi de “prix fous” | La Revue du Digital

Prise de bec entre Walmart et Amazon sur leurs tarifs avant un mercredi de “prix fous”

Amazon et Walmart s'affrontent sur le e-commerce

Walmart le numéro 1 de la grande distribution, entend prendre toute sa place dans l’e-commerce. Il répond au Prime day d’Amazon, une journée de soldes créée par le géant du e-commerce défiant toute concurrence le mercredi 15 juillet prochain.

Amazon pensait marquer les esprits avec l’événement Prime Day, du 15 juillet, allant jusqu’à promettre « plus de bonnes affaires que le jour du Black Friday ,» ce fameux Vendredi Noir aux Etats Unis, qui est un jour de soldes massives le lendemain de Thanksgiving. 

Il aura suscité la vive réaction commerciale de Wallmart numéro 1 mondial de la grande distribution qui en profite pour mettre en avant sa propre offre de e-commerce et égratigner au passage la politique d’Amazon. En effet, l‘événement Prime Day n’est accessible qu’aux membres abonnés Premium d’Amazon. Un abonnement qui coûte 100 dollars par an. 

Dans un article publié lundi 13 juillet sur son blog, Walmart moque l’offre de son concurrent« Pourquoi chaque jour est à petit prix chez Walmart. Pas de frais d’admission. Vous n’avez pas besoin de payer 100 dollars pour faire de bonnes affaires. Le 15 juillet (et tous les autres jours) appréciez les petits prix de Walmart, » proclame l’enseigne. 

Le billet est même signé par le patron de Walmart en personne, Fernando Madeira. « Nous avons eu vent que certains détaillants font payer 100 dollars pour avoir accès à une vente. Mais l’idée de demander aux clients de payer un supplément afin d’économiser de l’argent n’a aucun sens pour nous. Nous défendons nos clients et n’importe qui ne voyant aucune raison de payer un abonnement premium pour faire des économies. »

Walmart promet également 2000 produits remisés pour ce mercredi, et abaisse de 50 $ à 35 $ le seuil à partir duquel une livraison est gratuite.  

Suite à cet article de Walmart, Amazon y est allé de sa propre ironie et a répliqué sur le même ton par la voix de Greg Greeley, Vice Président en charge du programme Prime chez Amazon, dans une déclaration chez CNNMoney. “Nous avons entendu dire que certains distributeurs font payer plus chers les mêmes biens dans leurs magasins physiques que sur internet, pour nous cela n’a pas de sens, mais cela montre bien qu’il vaut mieux usuellement acheter sur le Web.”

Ce texte a été lu 10690 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *