Pour le beacon, c’est nettement trop tôt selon Celio | La Revue du Digital

Pour le beacon, c’est nettement trop tôt selon Celio

Celio 2 - BF

Pour Celio, le beacon c’est trop tôt. La technologie n’est pas encore transparente et côté marketing, les freins sont trop nombreux. C’est que souligne François Loviton, directeur e-commerce, digital et CRM chez Celio.

Pas convainquant

Il a pris la parole le 19 (suite…)

Cet article est consultable gratuitement,

pour cela inscrivez-vous dans l’espace membre de La Revue du Digital

Si vous êtes déjà inscrit, saisissez votre identifiant et votre mot de passe.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  

Partager cet article