Paris : le collaboratif réduit l’impact des militants associatifs radicaux | La Revue du Digital

Paris : le collaboratif réduit l’impact des militants associatifs radicaux

Jean-Louis Missika - BF

Une plateforme collaborative est plus représentative des vraies attentes des Parisiens que les réunions publiques dans les Mairies d’arrondissement par exemple. C’est que soutient Jean-Louis Missika, adjoint à la mairie de Paris. Il a pris la parole à l’occasion de (suite…)

Cet article est consultable gratuitement,

pour cela inscrivez-vous dans l’espace membre de La Revue du Digital

Si vous êtes déjà inscrit, saisissez votre identifiant et votre mot de passe.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  

Partager cet article