France : deux sites de e-commerce sur trois rentables selon TNS Sofres | La Revue du Digital

France : deux sites de e-commerce sur trois rentables selon TNS Sofres

e-commerce - BF

Finalement le e-commerce serait rentable. C’est ce qui ressort de l’étude menée par l’institut de sondage TNS Sofres pour le compte de la société Webloyalty, spécialiste de la fidélisation de la clientèle.

Deux sur trois

Selon l’étude présentée le 21 mai, ce sont 69% des sites marchands qui auraient atteint leur seuil de rentabilité en 2014.

Dans le détail, on note que le fait d’être rentable dépend fortement de la taille du site. Ce sont les sites de taille moyenne – entre 1 et 10 millions d’euros de chiffre d’affaires – qui sont le plus souvent rentables (à 90%).

Moindre rentabilité

La rentabilité des sites leaders est moins fréquente mais très majoritaire (67% des cas tout de même). Enfin, ce sont les petits sites – au chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros – qui sont moins souvent rentables (un sur deux à peine).

Face aux difficultés, ce sont les gros sites Web et les sites leaders qui tirent le mieux leur épingle du jeu. Mieux, un site sur deux de ces catégories augmente sa rentabilité.

Pure Players en croissance

A noter que les sites marchands des Pure Players sont un peu plus nombreux à connaître une croissance de leur rentabilité que les sites des Click & Mortar.

L’étude a été réalisée sur la base d’interviews  par téléphone auprès d’un échantillon de 106 responsables ou décideurs de sites de e-commerce, interrogés entre le 18 mars et le 20 avril 2015.

Trois leviers de croissance principaux sur 2015

Les responsables de sites e-commerce interrogés par l’institut TNS Sofres mentionnent de nombreux leviers de croissance afin de développer leur activité.

Les trois principaux sont la diversification de l’offre (78%), la personnalisation des offres (71%), et les réseaux sociaux (69%).

Viennent ensuite le m-commerce (61%), le multi-canal (61%) et le développement à l’international (54%).

Paradoxe, l’ouverture ou le développement d’une marketplace viennent en toute queue de peloton avec seulement 39% des suffrages. Or, les derniers chiffres publiés par la Fevad montrent que ce sont les marketplace qui tirent la croissance du e-commerce.

Les leaders font flèche de tout bois

Les sites leaders du e-commerce ont recours à de multiples recettes afin d’équilibrer leurs comptes et de développer leur chiffre d’affaires. L’étude menée par TNS Sofres montre qu’ils sont 67% à avoir monétisé leur audience en 2014 grâce au fort trafic qu’ils génèrent.

Les sites leaders et les grands sites d’e-commerce développent davantage de services complémentaires. La vente d’espace publicitaire est le levier qui contribue le plus fortement au résultat d’exploitation.  Viennent ensuite la marketplace, l’asile colis et la monétisation des bases de données clients.

 

 

Ce texte a été lu 31747 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>