Mark Zuckerberg mouille la chemise pour sauver son projet Internet.org en Inde | La Revue du Digital

Mark Zuckerberg mouille la chemise pour sauver son projet Internet.org en Inde

Facebook-BF

Le projet Internet.org de Facebook en Inde va se diversifier. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, convie les développeurs à se rallier à cette initiative afin de développer les accès Internet.

Mark Zuckerberg, directeur général et fondateur de Facebook, a décidé d’éteindre la polémique qui règne autour de son initiative Internet.org en Inde. Lundi 4 mai, il convie tous les développeurs qui le souhaitent à se joindre au projet.

Internet.org a été lancé en février dernier en Inde pour remédier au manque de connexions à Internet. Le projet regroupe alors trente-cinq sites, dont Facebook, sur lesquels les Indiens peuvent naviguer, en accès gratuit.

La naissance d’une polémique

Mais certains opérateurs indiens ont vu en Internet.org une concurrence déloyale, et une atteinte à la neutralité du Net, qui garantit un accès égal à toutes les applications et sites Web sur la toile. Une polémique se crée autour du projet. Une polémique qui ne cesse de prendre de l’ampleur, jusqu’à accuser le gouvernement indien de favoriser cette concurrence.

Mark Zuckerberg défend Internet.org corps et âme. Dans un article de sa page Facebook, il se justifie en expliquant que “si quelqu’un ne peut pas payer Internet, il vaut mieux avoir un accès restreint que pas d’accès du tout”. La polémique ne prend pas fin pour autant.

Une diversification comme solution

Mark Zuckerberg s’est alors rendu discrètement en Inde durant le week-end du 1er mai pour exposer son point de vue. Et lundi 4 mai, il a convié tous les développeurs qui le souhaitent à rallier le projet Internet.org, à condition de répondre aux critères imposés par Facebook. Les opérateurs indiens vont-ils lui pardonner ?

Photo : Mark Zuckerberg, directeur général et fondateur de Facebook. 

Ce texte a été lu 20530 fois !

Coralie Owczaruk

Coralie Owczaruk est journaliste. Elle est spécialisée dans l'évolution des objets connectés et de leurs usages.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>