Comptes trimestriels : Orange toujours à la peine | La Revue du Digital

Comptes trimestriels : Orange toujours à la peine

Stéphane Richard - 3 - BF

Orange a beau recruter de nouveaux clients et proposer de nouvelles offres mobile 4G et haut débit sur fibre optique, le chiffre d’affaires du premier trimestre est en recul par rapport au même trimestre de l’année précédente. 

Cahin-caha, Orange poursuit son adaptation à la nouvelle donne des télécoms mais ses revenus sont à la baisse. C’est ce que montrent ses résultats trimestriels publiés le 28 avril. Côté positif, l’opérateur télécoms a engrangé 11 millions de clients de plus dans le monde entre le premier trimestre 2015 et le même trimestre de 2014.

Expansion en zone Afrique et Moyen Orient

Ces recrutements ont lieu pour la quasi totalité dans la zone Afrique et Moyen Orient. En France, la 4G et la fibre optique sont présentés comme des moteurs d’amélioration de la situation, par Stéphane Richard, PDG d’Orange.

Côté négatif, l’accroissement  du nombre de clients et le succès des offres ne se matérialisent pas dans les caisses. Résultat, le chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2015 est en recul de près de 1% par rapport au premier trimestre de 2014. Il atteint ainsi 9,7 milliards d’euros.

Ralentissement de la baisse

En France, l’opérateur est particulièrement malmené avec un chiffre d’affaires en recul de 1,6%, les services mobiles en France enregistrant plus particulièrement un recul de 4,2%, conséquence de la concurrence entre opérateurs mobiles initiée par Free. L’opérateur se veut optimiste et parle de  “ralentissement de la baisse du chiffre d’affaires.

La création de richesse par l’opérateur est également en baisse sensible de 1,9% au niveau global. Son EBITDA (Earnings Before Interest Tax Depreciation and Amortization, c’est à dire les résultats avant la soustraction des intérêts, des impôts, des dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations) atteint ainsi 2,9 milliards d’euros au premier trimestre.

22,4 millions de clients mobiles

Pourtant, le nombre de forfaits mobiles dans l’hexagone est en croissance de 6,6% en un an pour atteindre 22,4 millions de clients. Durant le premier trimestre, Orange a enregistré 164 000 ventes de forfaits nettes. Ce sont les ventes aux entreprises qui ont dopé ce résultat, via la reconquête de contrats pour des flottes mobiles. Le premier trimestre a également été record en ce qui concerne les forfaits grand public, indique Stéphane Richard.

Les forfaits SIM-only – où les clients achètent uniquement la carte SIM – sont en forte croissance, ils représentent désormais 40% des clients. Enfin, la 4G représente 4,5 millions de ces clients. L’opérateur a convaincu 800 000 clients de l’adopter durant le trimestre. Orange affirme couvrir 76% de la population en 4G.

La fibre optique

Côté fibre optique, l’offre a a séduit 273 000 clients supplémentaires. Orange annonce disposer de 3,9 millions de foyers raccordables en fibre optique.

Dernier point d’attention, les charges de personnel via les départs en retraites baissent de 1,9% (43 millions d’euros) avec un nombre moyen de salariés en diminution de 4,1% à base comparable. L’opérateur emploie ainsi 144 807 équivalents temps plein au 1er trimestre 2015 contre 151 023 au 1er trimestre 2014.

Photo : Stéphane Richard, PDG d’Orange

Ce texte a été lu 1799 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>