Un si faible usage du Cloud en Europe selon Eurostat | La Revue du Digital

Un si faible usage du Cloud en Europe selon Eurostat

Seulement une entreprise européenne sur 5 a utilisé du Cloud en 2014. Et pour la plupart, il s’agissait alors de leur messagerie électronique ou du stockage de leurs fichiers.

Une entreprise sur dix dans le Cloud

Parmi ces entreprises utilisatrices, à peine la moitié – soit 9% des entreprises européennes en tout – ont eu recours à des services de Cloud avancés. Il s’agit alors de services applicatifs financiers ou de comptabilité, de gestion de la relation client, ou de location de puissance machine dans le Cloud pour des applications business.

Ce sont les chiffres – plutôt étonnants vu le battage autour du Cloud – publiés par l’institut Eurostat le 16 avril dernier. Le Cloud public est alors employé par deux fois plus d’entreprises (12%) que le Cloud privé (7%).

Faille de sécurité

Par ailleurs, si l’on interroge ces entreprises utilisatrices du Cloud, 4 sur 10 reconnaissent que le risque d’une faille de sécurité est le principal frein à l’usage des services en mode Cloud. Quant à celles qui n’utilisent pas le Cloud, on y trouve 40% qui ne font pas ce choix car elles n’ont pas suffisamment d’informations sur le Cloud.

Ce sont les secteurs de l’information, de la communication, scientifiques et techniques qui sont les plus adeptes du Cloud. Et ce sont ceux de la distribution, de la réparation automobile, de la fabrication, des transports ou de la construction qui utilisent le moins le Cloud.

Une entreprise sur huit en France

Si l’on considère la France plus particulièrement, le pourcentage d’entreprises ayant adopté des services Cloud dans l’hexagone tombe à une sur 8. Et ce sont 1 sur 10 au global qui dépendent fortement du Cloud.

Comparativement, la Finlande est le pays où les entreprises utilisent le plus le Cloud. Dans ce pays, une entreprise sur deux utilise le Cloud, et près de 30% en dépendent fortement. Au final, pour les entreprises qui utilisent le Cloud en Europe, la moitié en dépendent fortement.

Ce texte a été lu 38878 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *