Quel DSI êtes-vous : les 5 choix possibles pour réussir sa carrière | La Revue du Digital

Quel DSI êtes-vous : les 5 choix possibles pour réussir sa carrière

CIO - BF

On peut être DSI de cinq manières différentes, ce qui impacte la manière de mener sa carrière. C’est que décrit l’éditeur de logiciel de virtualisation VMware, en janvier dernier dans une courte présentation. 

Métriques informatiques

Première possibilité, le DSI qui est centré sur le Data Center. Il aime gérer la technologie et répondre aux demandes du business. Les indicateurs qu’il affectionne sont des métriques informatiques telles que la disponibilité des systèmes, le nombre de lignes de codes par jour, et le nombre de demandes de changements par jour. Si il reste sur cet axe, il est plutôt un manager de l’IT, et il ferait bien de commencer à penser de manière plus stratégique, afin de mener l’innovation business, si il veut être sûr de rester pertinent, recommande l’éditeur de logiciel.

Autre choix, le DSI qui est focalisé sur les services IT et sur l’alignement de la fonction IT avec les besoins du business. Il se perçoit comme un fournisseur de services, et pense que le client a toujours raison. Manque de chance, toujours fournir ce que les clients internes veulent n’est pas forcément bénéfique pour le business, souligne VMware. “Elargissez votre manière de penser en incluant les besoins du client final, externe à l’entreprise” conseille l’éditeur.

Influencer sans porter la pression

Egalement possible, être l’influenceur du comité de direction. Le DSI joue un rôle dans la définition voire dans le pilotage de la stratégie business, depuis l’extérieur du comité de direction. Ce DSI est orienté business et reste centré sur les besoins des clients finaux, externes. Il établit de solides relations avec des membres clés du comité de direction et travaille pour les influencer si nécessaire. “Si cette approche convient, vous êtes un DSI qui veut réaliser des choses sans devoir porter la pression d’être membre du comité de direction” analyse l’éditeur.

Autre cas, le DSI est membre du comité de direction. Il se voit d’abord comme un leader business avant d’être un DSI. Il peut faire abstraction de son intérêt dans les technologies de l’information, et penser en termes de ce qui est le mieux pour l’entreprise. Il est une personne équilibrée qui peut parler aussi bien business que technologie. Son objectif peut être de devenir le DG et il est sur la bonne voie.

DG ayant un socle technologique

Enfin, le DSI peut être réellement le prochain DG de l’entreprise. Cette entreprise a identifié que toutes les activités sont désormais des activités numériques. Et il est naturel que le DG ait une forte culture numérique. Ce DSI se centre sur le business, la perspicacité, les modèles disruptifs, et la collaboration. Il place la mobilité, les médias sociaux, et la prise de décision déconcentrée au coeur de la stratégie de son organisation. Il serait un DG ayant des racines techniques. Ce qui est bienvenu, conclut VMware.

Ce texte a été lu 51958 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>