Le push notification plus efficace que l’email pour développer les ventes selon le quotidien L’Equipe | La Revue du Digital

Le push notification plus efficace que l’email pour développer les ventes selon le quotidien L’Equipe

L Equipe 24 24 - BF

Le push notification sur mobile est devenu un média à part entière, un outil de conquête de lecteurs payants, de réactivation d’utilisateurs, et prochainement un outil de développement des ventes auprès des abonnés payants.

C’est ce que décrit Emmanuel Alix,  Directeur Marketing et Projets à L’Équipe 24/24, émanation du célèbre quotidien sportif. Il a pris la parole dans le cadre d’un petit déjeuner du marketing mobile, organisé le 10 mars dernier par la MMA (Mobile Marketing Association).

Plus efficace que le mail

Emmanuel Alix souligne toute l’importance que le push notification a pris dans les entreprise et les médias. “Le push notification est devenu un média à part entière, un service d’information pour nos abonnés” déclare-t-il.

De plus ce média est efficace. “Par rapport à un envoi de mail, la notification génère beaucoup plus de transformations » ajoute-t-il. L’Equipe.fr utilise le push comme un outil à plusieurs fonctions. Les supports mobiles, smartphones ou tablettes, affichent un peu plus de 4 millions de visiteurs uniques mensuels et disposent de plus de 3,5 millions d’abonnés aux notifications. Le site de l’Equipe, pour sa part annonce 5,3 millions de visiteurs uniques.

Conquête ou réactivation de clients

« Nous utilisons le push notification comme outil soit pour faire de la conquête, c’est-à-dire transformer nos lecteurs de contenus gratuits en lecteurs payants, soit comme outil de reconquête pour essayer de réactiver les utilisateurs inactifs depuis un certain temps », détaille Emmanuel Alix.

L’emailing quant à lui, chez l’Equipe.fr, est plus utilisé pour les abonnés payants, mais cela devrait changer selon Emmanuel Alix. « Nous allons développer le push vers nos abonnés payants, mais pour l’heure il est utilisé principalement pour les actus chaudes et les nouvelles importantes, comme lors du tragique accident d’hélicoptère en Argentine. »

Un média « chaud » adapté aux alertes

La notification est un média « chaud » comparé au mail et à d’autres moyens. « On l’a tout de suite sur son écran,” pointe Emmanuel Alix. Même sans ouvrir l’application, l’information s’affiche sur l’écran de son mobile.  L’Équipe dispose également d’un service de personnalisation des alertes. Par exemple pour recevoir les notifications concernant un club de rugby ou de foot, dont l’abonné est fan. « Dans le futur, nous allons étendre cette capacité à d’autres sports » conclut Emmanuel Alix.

Le push notification doit s’intégrer à la relation client 

Le push notification est devenu un média à part entière. Pour autant, selon les recommandations de la Marketing Mobile Association (MMA), « cette technologie doit être appréhendée dans une démarche globale de la relation client, et non  en silos ».

Il s’agit « de ne pas ajouter une couche supplémentaire au mille-feuille de la relation client, mais de prioriser et segmenter pour rester customer centric ».

Selon les chiffres de l’autorité de régulation des télécoms, l’Arcep, le taux de pénétration des cartes SIM en France est de 110 % en 2014, smartphones et tablettes comprises.  Dans un tel contexte, le marketing mobile est devenu au fil des ans un élément incontournable de toute stratégie de communication.  Les opérateurs ayant petit à petit abandonné le SMS au profit du push notification, celui-ci est devenu le média principal de communication.

 

Ce texte a été lu 13877 fois !

Mourad Krim

Journaliste informatique chevronné, avec plus de 20 ans d'expérience, Mourad Krim a travaillé pour les plus grands magazines et hebdomadaires destinés aux professionnels de l’informatique. Il suit et analyse la révolution numérique depuis ses débuts.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>