Une taxation spécifique pour les géants du web se profile | La Revue du Digital

Une taxation spécifique pour les géants du web se profile

Les géants du web sont dans le viseur du gouvernement. Des propositions établies par dix économistes, sous l’impulsion de France Stratégie, organisme rattaché au premier ministre, ont imaginé des taxes spécifiques pour les grandes plateformes internet internationales qui s’arrangent actuellement pour ne pas déclarer la totalité de leurs revenus en France.

Activité réelle en France

Le Figaro résume ces propositions dans son édition de ce jour. Elles ont été présentées  à Axelle Lemaire, secrétaire d’état au numérique. L’objectif est de faire déclarer aux grandes plateformes internet, telles que Gogole, Facebook, Apple ou Amazon, leur activité réelle en France.

Ces plateformes seraient taxées sur leurs revenus publicitaires calculés via un appareil statistique de mesure créé pour l’occasion. Autre piste, la taxe serait basée sur le nombre de leurs utilisateurs ou d’annonceurs. Toutefois, afin de ne pas pénaliser les sites français, ou les sites payants, il y aurait un seuil en deçà duquel l’entreprise ne serait pas taxée. Les taxes seraient plus importantes quand les plateformes utilisent ou commercialisent des données personnelles des Français, notamment pour de la publicité personnalisée.

Ce texte a été lu 1564 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *