Salon mondial du mobile 2015 : objets connectés, paiements mobiles et nouveaux terminaux | La Revue du Digital

Salon mondial du mobile 2015 : objets connectés, paiements mobiles et nouveaux terminaux

Le salon mondial des mobiles, le MCW 2015 se tient du 2 au 5 mars. Au-delà des annonces de nouveaux terminaux et d’objets connectés dont des montres, les enjeux concernent le paiement mobile, la connaissance client et les stratégies des géants d’internet, Google et Facebook en tête. 

Le salon mondial du mobile – le plus grand événement mondial sur les mobiles qui attend 70 000 visiteurs – s’annonce sous le signe des objets connectés, du paiement par mobile et de Facebook à partir du lundi 2 mars à Barcelone.

Le Gotha des télécoms

Le salon mondial du mobile 2015, Mobile World Congress, se tient du 2 au 5 mars à Barcelone.  C’est l’occasion unique de mesurer à quel point le mobile est devenu la clé d’accès universelle au monde digital qu’il s’agisse de commerce, de jeux, de divertissement ou de communication.

Le Gotha des télécoms sera présent avec les patrons des plus grands opérateurs mobiles mondiaux, Vodafone, Telefonica, Deutsche Telekom, Orange et Telenor. En ouverture du salon, le monde du voyage s’est mobilisé afin de présenter les apports du mobile, avec les interventions des directeurs marketing de Thomas Cook, de Ryan Air, du Thalys, de Tui (nouvelles frontières) ou de Airbnb.

Côté objets connectés, Garmin, spécialiste du GPS, met en valeur son bracelet connecté de santé, au travers d’un concours. HTC présente pour sa part un bracelet baptisé Grip, vendu 200 $, développé avec Under Armour, une firme de vêtements de sport.

internet doit être neutre

Mark Zuckerberg, PDG et fondateur de Facebook, prendra la parole le lundi 2 mars. Il devrait valoriser la stratégie mobile de Facebook et mettre l’accent sur le projet internet.org qui vise à connecter à internet un milliard de personnes supplémentaires via des appareils à bas coût et des subventions.

Mark Zuckerbeg  - BF

Autre speaker de poids, Tom Wheeler, président de la FCC, l’autorité de régulation des communications américaines qui vient juste de décider – jeudi dernier – aux Etats Unis qu’internet doit être neutre, et qu’il est donc interdit aux opérateurs télécoms de se faire payer pour accélérer certains trafics de diffuseurs de contenus.  Ce qui a fait sortir de ses gonds l’opérateur Verizon qui parle de bridage de l’innovation technologique.

Vie connectée

Autre grand thème, la vie en mode connecté monte en puissance même si nous n’en sommes qu’aux prémices. En vedette lors du salon, le français Sigfox – champion des réseaux de transmission à bas débit – ainsi que l’opérateur Orange. Interviennent également sur ce segment, les opérateurs mobiles Vodafone, Deutsche Telekom ou ATT.

On relève la présence de Carlos Ghosn, PDG de Renault Nissan, qui s’exprimera sur la voiture connectée. Côté paiements mobiles, on attend les présentations de Google et de Samsung qui présentera le Galaxy S6, dont même le bord est utilisé pour l’affichage de menus.
samsung galaxy S6 - BF

Quant au taiwanais HTC, il mettra en avant l’HTC One M9, au design tout aluminium et embarquant un appareil photo de 20 mégapixels.

HTC One M9 - BF

La voix sur la 4G

Stéphane Richard, PDG d’Orange s’exprimera sur ce que devrait être la 5G en Europe, aux côtés des patrons des fournisseurs de technologies, Huawei, Nokia et Qualcomm. Une vue encore très hypothétique à l’heure où la 4G est loin d’être arrivée à maturité, ne serait-ce que pour le transport de la voix.

A noter l’initiative Fiware qui pousse des APIs ouvertes et gratuites, issues du continent européen, avec un focus sur les startups et les PME afin d’exploiter les données de l’Open Data mises à disposition par les villes et les administrations.

Le décisionnel : tendance principale du salon selon Forrester Research

L’analyse de données sera la tendance principale du salon selon le cabinet d’analystes Forrester Research. “Les entreprises du secteur aspirent à tirer profit des données pour enrichir les expériences et l’engagement du consommateur” rappelle Forrester Research.

Pour Forrester, l’union prévue de longue date entre le Big Data et la mobilité est enfin concrétisée. Reste que le cabinet d’études reconnaît que beaucoup de modèles économiques sont encore des chantiers en construction, et on est encore loin de distinguer les bénéficiaires.

Ce texte a été lu 6271 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *