Devops chez Intermarché : pas encore de bénéfices business | La Revue du Digital

Devops chez Intermarché : pas encore de bénéfices business

CTO - Stime - Intermarché - BF

Il est prématuré de parler de bénéfices business à la suite de la mise en place du Devops à la DSI (Direction des systèmes d’information) du groupement des Mousquetaires, il y a plus d’un an. C’est le premier bilan tiré par Juliette Nguyen, CTO (Chief Technology Officer), directrice de la production, de la Stime, l’entité informatique du groupement des Mousquetaires qui conçoit et opère les systèmes d’information du groupe.

 Moins d’incidents techniques

Elle s’est exprimée à l’occasion des Techdays de Microsoft, le 11 février. En revanche, elle souligne qu’il y a moins d’incidents côté technique. Et, des points de vente ou des hypermarchés, qui sont les clients de la DSI,  ont demandé à ré-internaliser leurs solutions à la DSI après être partis chez des prestataires concurrents, signe que l’adoption du Devops est bien perçu par ces utilisateurs exigeants en termes de réactivité.

En pratique, les cycles de livraison de certaines applications ont été accélérés en passant à 3 semaines. Neuf applications sont concernées dans le domaine du numérique, de l’e-commerce et du Web.

Une équipe dédiée

Pour y parvenir, il a été créé une équipe dédiée au mode Devops. « Il a fallu trouver les profils, organiser les équipes. Il s’agit de profils pluridisciplinaires pour casser les silos entre les études développement et l’équipe de production chargée de la recette et de la production » raconte Juliette Nguyen.

Cette initiative a été lancée car les délais de mise en service de certaines applications étaient trop longs, il n’y avait pas assez de réactivité, et les coûts étaient trop élevés. « Il fallait massifier et automatiser pour gagner en délais et en coûts » résume la CTO.

Responsabilité transverse

La démarche dans l’équipe dédiée a abouti à responsabiliser chacun sur toute la chaîne, depuis la conception jusqu’au déploiement. « Les équipes de développement participent aux problèmes de performance, qui n’étaient pas les leurs auparavant » illustre-t-elle. « C’est un projet hors du commun, on a mis les équipes de production à côté des équipes de développement dès le départ » ajoute-t-elle.

Il reste encore beaucoup à faire quand on écoute la responsable. « Il nous faut revoir les outils qui permettent d’industrialiser et de massifier les développements.  On veut revisiter tous les processus, et les améliorations à apporter » dit-elle.

Vers la multi-compétences

De plus, elle souhaite que cette équipe dédiée diffuse ses bonnes pratiques à l’ensemble de la DSI. « C’est une mutation de l’organisation. L’impact c’est l’émergence de compétences plus transverses » indique-t-elle. On va quitter le domaine des profils soit purement techniques soit purement fonctionnels, on va vers la polyvalence, la multi-compétences.

Devops : accélérer les mises en service de nouvelles applications

Le Devops est une démarche des informaticiens qui accélère la mise à disposition de nouvelles fonctions pour les utilisateurs finaux ou la correction de bugs. Cela passe par des outils d’automatisation tant pour les tests, la recette que la mise en production des programmes informatiques.
Dans le mot “Devops”, “Dev”  correspond aux développeurs, et “Ops” aux opérations, c’est-à-dire les responsables de la mise en service et qui assurent l’exécution quotidienne du programme informatique. Devops souligne le rapprochement des développements logiciels et de leur mise en service en continu.
C’est un défi car habituellement les développeurs ne se préoccupent pas des questions de performances lors des mises en service, et les responsables de la production sont centrés sur la plus grande stabilité possible des applications, et donc préfèrent éviter les multiples mises en service qui menacent l’équilibre toujours fragile d’un environnement informatique.

Ce texte a été lu 15143 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>