Bornes en magasin : un vendeur nécessaire pour générer du chiffre d’affaires | La Revue du Digital

Bornes en magasin : un vendeur nécessaire pour générer du chiffre d’affaires

DG - ecommerce - But - BF

Il ne sert à rien de laisser un client tout seul devant une borne en magasin, si l’on veut générer du chiffre d’affaires, il faut la présence d’un vendeur qui explorera les différentes options autour d’une offre avec son client. C’est ce que décrit Thierry Lernon, directeur général ecommerce, CRM et Cross-canal de la chaîne de magasins d’ameublement But. Il a pris la parole lors de l’événement HubDay sur le retail, le 5 février à Paris.

« On a observé les clients autour des bornes. La borne, quand c’est un client tout seul, qui y passe beaucoup de temps, c’est peu utile, » résume-t-il. En revanche, il y a un vrai un chiffre d’affaires sur un usage conjoint avec le vendeur, « qui conclut les ventes sur les variantes d’une offre » souligne-t-il. Les bornes sont également un excellent moyen, de formation des vendeurs, indique le DG. Enfin, l’expertise des vendeurs est à valoriser au mieux afin d’enrichir les fiches produits, « car celles-ci ne sont jamais complètes, » conclut-il.

Photo : Thierry Lernon, directeur général ecommerce, CRM et Cross-canal de la chaîne de magasins d’ameublement But, le 5 février. 

Ce texte a été lu 2998 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>