L’innovation digitale n’est qu’embryonnaire dans l’Etat, pour Thierry Mandon | La Revue du Digital

L’innovation digitale n’est qu’embryonnaire dans l’Etat, pour Thierry Mandon

Thierry Mandon - 2 - BF

La transformation numérique de l’état n’est encore qu’embryonnaire voire anecdotique reconnaît en substance Thierry Mandon, secrétaire d’état à la réforme de l’état et à la simplification, auprès du premier ministre. Il a pris la parole le 4 février, à l’occasion du forum 01Business.

Tenues à l’écart

Il existe bien des entités d’innovation et agiles dans l’administration, mais « ces cellules d’innovation agiles sont tenues à l’écart du reste comme pour éviter la contamination » sourit le ministre.

De manière plus générale, « la culture digitale est insuffisante dans l’administration, en particulier dan la haute fonction publique » déplore Thierry Mandon, qui rappelle l’absence de formation continue après la sortie de l’ENA. Son objectif est de diffuser massivement la culture du digital.

Les Top managers enfermés 

Et cela concerne les top managers. Ceux-ci vont être enfermés ensemble afin d’être briéfés sur le sujet en octobre. « De quoi bouleverser les années de carrière qui leur restent » murmure Thierry Mandon.

Dans les administrations, il entend mettre en place des Chief Technology Officer, à la façon des anglo-saxons, afin d’aider les directeurs de services à mettre en place les nouveaux services. Ils ne seront pas là pour la technique, “nous avons déjà les ingénieurs pour cela” complète Thierry Mandon.

Encadrer les redevances en Open Data

Côté Open Data, il entend systématiser l’ouverture des données publiques, et encadrer les redevances quand il y a redevance pour accéder aux données.

Face au numérique, il écarte la méthode de Clausewitz, « dans laquelle on a un problème, on fait face au problème et on avance. » Afin de gagner la transformation numérique, il souhaite plutôt mettre en place la méthode de Sun Tzu, décrite dans « l’art de la guerre ». « Il faut trouver des forces nouvelles collaboratives pour créer des dynamiques, pour gagner cette guerre sans la mener » conclut-il.

Ce texte a été lu 10445 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>