Des mois pour détecter qu’une factrice détournait le courrier | La Revue du Digital

Des mois pour détecter qu’une factrice détournait le courrier

Boîte aux lettres - BF

Ce sont les plaintes des usagers qui ont alerté la Poste à l’été 2014 et ont déclenché une enquête qui a abouti en décembre dernier à la mise à pied d’une factrice du centre de Cadillac, dans le sud de la Gironde. C’est ce que rapporte le quotidien Sud Ouest.

Plusieurs mois

On a découvert 23 558 courriers non distribués au domicile de la factrice, des courriers datant de plusieurs mois ou de plusieurs années.

A partir de Lundi, la Poste va distribuer ces courriers avec une lettre d’excuse et un formulaire de plainte à remplir si les clients estiment qu’ils ont subi un préjudice. L’employée travaille à la Poste depuis 2005. Elle pourrait être licenciée. Elle encourt trois ans de prison et une amende de 45 000 €.

D’autres cas

Le Parisien rappelle qu’un facteur du Nord a été condamné en Novembre à trois mois de prison ferme pour avoir détourné un millier de courriers. Il effectuait des détournements depuis deux ans. Autre cas, en 2008, un groupe de facteurs dérobait des numéros de cartes bancaires afin d’acheter des billets pour des spectacles.

Ces incidents interviennent à l’heure où la Poste bascule d’un modèle de distribution de courrier à des services de proximité de confiance, tels que des constats de dégâts des eaux réalisés chez les particuliers. Le groupe entend s’appuyer sur les postiers qui s’engagent par serment à respecter l’intégrité des objets des usagers, le secret des correspondances et les informations concernant la vie privée.

Ce texte a été lu 1485 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>