Wistiki invente le service des objets trouvés 2.0 | La Revue du Digital

Wistiki invente le service des objets trouvés 2.0

On perd trop souvent des objets importants. C’est pour palier ce risque que la startup Wistiki – incubée à Neuilly sur seine – a inventé une balise géo-localisatrice à placer sur l’objet à retrouver. Elle a présenté sa solution lors de l’événement Osons la France, le 5 décembre à Paris.

Taille d’un porte clé

Cette balise de la taille d’un porte clé émet un signal bluetooth détectable par le smartphone sur un rayon de 30 m à 50 m. Lorsqu’on s’éloigne au-delà, le smartphone enregistre la position GPS de l’objet.

Si l’objet est déplacé,  il peut être repéré par tous les porteurs de l’App mobile de Wistiki qui enregistre la nouvelle position GPS de l’objet lorsqu’elle le détecte et la transmet à son possesseur. Les smartphones constituent ainsi un ensemble de balises relais de détection d’objets. En quelque sorte, il s’agit d’un service des objets trouvés 2.0 indique Bruno Lussato, un des trois cofondateurs de Wistiki.

35 000 unités en 6 mois

En 6 mois de vente en ligne, il s’est vendu 35 000 balises en France à 25 € pièce. Désormais, la vente débute dans la grande distribution. Une prochaine version plus fine et plus petite est en préparation.

Ce texte a été lu 5948 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>