« Les gens n’accepteraient pas un robot compagnon de 1 mètre 60 » | La Revue du Digital

« Les gens n’accepteraient pas un robot compagnon de 1 mètre 60 »

Le robot compagnon de la startup parisienne Blue Frog Robotics est destiné à toute la famille. Il a été présenté lors de l’événement Osons La France, à Paris le 5 décembre. Il sera commercialisé en 2015 à 500 €.

Rappel des rendez-vous

Le robot peut aider les personnes âgées à se rappeler de leurs rendez-vous, des prises de médicaments, ou savoir si elles sont tombées. Il peut également détecter s’il y a un incendie, du gaz, une inondation, diffuser de la musique ou prendre des photos. Des applications éducatives et ludiques sont disponibles pour les enfants.

L’usage d’une tablette pour assurer l’interface permet de réduire les coûts et de rendre intuitives les interactions. « Les gens comprennent l’usage d’une tablette, et les interactions vocales ou tactiles, » décrit Jean-Michel Mourier, ingénieur R&D de Blue Frog Robotics. « Quant à la taille, les travaux précédents menés ont montré que les gens n’accepteraient pas un robot de 1 mètre 60 » conclut-il.

Ce texte a été lu 3317 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>