« En étudiant la flore bactérienne de chacun, nous créons une société du Big Data » | La Revue du Digital

« En étudiant la flore bactérienne de chacun, nous créons une société du Big Data »

Le futur est au mariage de la santé, des biotechnologies et de l’informatique, sur fond de Big Data. Ubiome en est un exemple frappant. La société a été créée à San Francisco.

Les bactéries  

« Nous collectons les données sur les bactéries qui sont sur et dans notre corps pour des thérapeutiques et des diagnostics » explique Jessica Richman, DG de Ubiome. Elle a répondu à nos questions à l’occasion de l’événement LeWeb le 10 décembre à Paris.

Ces bactéries, qui sont dix fois plus nombreuses que les cellules de notre organisme, constituent ce que l’on appelle le microbiome. Ubiome étudie ce microbiome. On trouve le microbiome dans notre estomac par exemple afin de nous aider à digérer. Le microbiome est différent selon chaque région du corps.

Bon ou mauvais

« Il n’existe pas de bon ou de mauvais microbiome dans l’absolu. A chacun son microbiome » prévient la DG.
Au quotidien, beaucoup de choses peuvent impacter le microbiome, telles que la prise d’antibiotiques, les voyages, si l’on adopte un régime sans gluten, ou un régime végétarien. « On peut voir comment le microbiome réagit face à ces produits et changer son attitude » indique Jessica Richman.

Elle poursuit : « nous ne faisons pas de recommandations à ce stade, pour le moment nous collectons ces gros ensembles de données, en séquençant le microbiome. » Ubiome a réuni pour l’heure 1500 échantillons. « Cela peut sembler peu à l’échelle d’internet mais c’est beaucoup par rapport à des recherches scientifiques habituelles qui portent sur des échantillons de 100 ou 200 personnes » pointe la DG.

Marketing internet

On peut acheter un kit d’échantillonnage sur internet. « Nous adoptons une approche marketing propre au Web pour toucher les consommateurs, notre objectif est de faire grossir notre base de données » conclut Jessica Richman.

Ce texte a été lu 2896 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>