Criteo : “non, le retargeting ne tourne pas en rond” | La Revue du Digital

Criteo : “non, le retargeting ne tourne pas en rond”

Criteo estime que le retargeting progresse encore. Grâce à l’amélioration récente de son algorithme, ses clients ont vu leurs ventes progresser de 34%. Plutôt que d’investir le haut du tunnel de conversion, Criteo se développe dans l’emailing et sur le cross-device. 

Criteo, le champion français du retargeting, développe ses activités latéralement, avec l’email et le mobile, plutôt que de remonter dans le haut du tunnel de conversion. C’est ce que décrit Thomas Jeanjean, directeur général de Criteo France. « Dans le haut du tunnel, il y a beaucoup de monde qui a du mal à prouver que le business modèle tient la route » pointe-t-il.

Très peu de signaux

Dans le tunnel de conversion, « il y a le haut du tunnel pour faire venir des gens qui ne sont jamais venus. C’est ce que font Rocketfuel, Quantcast ou d’autres acteurs. Nous ne sommes pas du tout sur cette brique là » explique le DG France. La raison ? « Technologiquement, nous estimons que nous ne pouvons pas prédire le comportement d’utilisateurs sur lesquels nous avons très peu de signaux » assume-t-il.

Il ajoute : « de plus nous prenons un risque car nous achetons au CPM et que nous revendons à la performance. Cette année, nous avons généré 34% de ventes en plus chez nos clients pour le même cost of sales grâce à l’amélioration de notre algorithme, je ne pense pas que nous tournions en rond sur le retargeting. »

Email et mobile

Pour 2015, Criteo mettra l’accent sur le déploiement de sa solution d’email retargeting, issu du rachat de la société Tedemis pour 21 millions d’euros, et sur sa solution cross device, qui permet d’identifier et de reconnaître l’utilisateur, qu’il soit sur sa tablette, son PC de bureau, ou son mobile.

La solution sera déployée dans le monde entier. Un troisième axe est d’améliorer la fiabilité sur la prévision du comportement des consommateurs. La base de l’offre de Criteo est le ROI mesuré, soit le coût d’acquisition, le cost of sales.

Informations marketing

« Nous sommes passés d’une logique de clic à une prédiction du coût de conversion. Nous allons ajouter des informations marketing sur le comportement des consommateurs sur les sites de nos clients et sur les différents terminaux qu’ils utilisent » présente Thomas Jeanjean. Enfin, Criteo recherche et recrute des talents.

Cet entretien a été réalisé à l’occasion des trophées Blue Awards qui récompensent les PME ayant créé de nouveaux espaces de marché, le 24 Novembre.

Ce texte a été lu 3977 fois !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>