Orange s’attaque à la réduction de ses process manuels | La Revue du Digital

Orange s’attaque à la réduction de ses process manuels

Orange - VP Cloud - BF

La transformation numérique est un travail de longue haleine chez Orange. Bien qu’elle concerne principalement ses employés, cette transformation est avant tout « orientée vers les clients » afin de mieux répondre à leurs besoins. C’est ce qu’a décrit Axel Haentjens, Vice Président Cloud Computing chez Orange Business Services, le 18 Novembre à l’occasion du forum EMC à Paris.

Les process

Cette mutation est orientée process. « Chez Orange nous avons historiquement beaucoup de processus manuels et lorsqu’on va vers plus de digital on passe de sept ou huit opérations à trois ou quatre en moyenne » décrit le Vice Président.

Ceci implique un travail de re-engineering des process, un travail pas simple et de longue haleine. « Mais il faut automatiser les process autant que faire se peut », souligne Axel Haentjens.

Pour être digital outside, il faut être digital inside

Beaucoup d’entreprises se sont engagées dans la transformation numérique pour s’adapter à l’évolution du marché et proposer des services digitaux natifs à leurs clients. Concernant Orange Business Services et plus généralement la maison mère Orange, cette transformation s’est faite dans un contexte particulier.

La concurrence est exacerbée sur son marché principal, la téléphonie mobile, avec l’arrivée de Free, et le contexte social interne étai très tendu. Il s’était concrétisé par une vague de suicides sans précédent. Ceci sans compter l’avènement d’une nouvelle génération d’entreprises porteuses de business models qui ont bousculé la torpeur d’acteurs bien établis.

 Blablacar et Venteprivée

« Tous nos clients sont confrontés à question de la transformation numérique, » explique Axel Haentjens. Il s’agit « d’adopter de nouveaux business models apportés par des entreprises comme Blablacar ou Ventesprivées.com… Il y a beaucoup de nouveaux entrants sur le marché et qui sont 100 % digitaux ».

Cette réalité à laquelle sont confrontés les clients d’Orange s’est concrétisée par un plan de transformation interne porté par la DRH afin d’impliquer tous les employés. « Si nous voulons être crédibles vis-à-vis de nos clients, nous devons appliquer cette transformation numérique à nous-même ».

Digital Inside 

Après une année de réflexion et de préparation, Orange a lancé un programme appelé Orange Digital Inside et qui vise à ce que tous les employés soient formés et partie prenante de programmes dans les domaines du numériques. « Pour être digital outside, il faut être digital inside », explique Axel Haentjens.

Un exemple : « nous avons lancé la Digital Academy qui est un site web permettant à tous les employés d’Orange de se former en 2 ou 3 heures aux technologies du numérique. Ils sortent de là avec un passeport et nous comptons déjà 20 000 employés qui ont suivi cette formation. Nous avons également créé des réseaux sociaux internes, ou RSE pour réseaux sociaux d’entreprise, appelés Plazza et Vibe ».

Collaboratif

Ces RSE permettent non seulement l’échange entre salariés, mais aussi le travail collaboratif via l’audio et la vidéo conférence entre autres. Orange étant une entreprise mondiale, la moitié de ses effectifs sont à l’étranger.

Photo : Axel Haentjens, Vice Président Cloud Computing chez Orange Business Services, le 18 novembre. 

Ce texte a été lu 2606 fois !

Mourad Krim

Journaliste informatique chevronné, avec plus de 20 ans d'expérience, Mourad Krim a travaillé pour les plus grands magazines et hebdomadaires destinés aux professionnels de l’informatique. Il suit et analyse la révolution numérique depuis ses débuts.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>